Livescore Transferts France Étranger Coupes d'Europe International

Mercato OM : Kamara sort du silence pour son avenir

kamara-om-galatasaray-training
Publié le 30/11 par Fabien Borne Icon Sport

Présent en conférence de presse ce mardi, à la veille de Nantes-OM, Boubacar Kamara a évoqué son avenir, lui qui est en fin de contrat en juin prochain.

Cette fois, Boubacar Kamara était là. Alors qu'il avait refusé de s'exprimer devant la presse vendredi dernier, au lendemain de son mauvais match face à Galatasaray et de la défaite 4-2 de son équipe, le milieu de terrain marseillais de 22 ans a accepté de se présenter devant les médias à la veille du déplacement de l'OM à Nantes.

En préambule de sa conférence de presse, Kamara est d'ailleurs revenu sur son absence de vendredi dernier : "Mon absence ? C'était strictement personnel. Cela ne regarde que moi et le club. Ce n'est pas du tout par rapport à ma prestation à Galatasaray. Je n'ai jamais fui la presse. Quand l'année dernière on a été éliminés en Coupe de France, j'ai été le premier à venir en conf pour dire que j'avais honte. Donc non, ce n'est pas par rapport à ce match de Galatasaray", a-t-il assuré.

"Je suis toujours en réflexion"

Le Minot formé à l'OM a ensuite évoqué son avenir, forcément incertain à quelques mois de la fin de son contrat : "C'est mon représentant qui gère tout ça : les offres reçues ou pas. Ce qu'il y a dans les offres, c'est confidentiel. Donc ce n'est pas à moi de m'exprimer. Moi je me concentre seulement sur le terrain", a ainsi lâché Kamara, avant d'insister sur le fait qu'il n'avait pas encore pris de décision : "Je suis toujours en réflexion."

Relancé sur ses envies pour la suite de sa carrière, Kamara a ajouté : "Moi ce que j'ai envie surtout, c'est de continuer à travailler dans de bonnes conditions, continuer à progresser et gagner des titres. Après, tout ce qui est lié à mon contrat, ce sont mes représentants qui gèrent ça. Quand j'aurai pris ma décision, je serai le premier à venir. Est-ce que l'OM peut continuer à me faire progresser ? Oui, oui. Je suis jeune. J'ai encore l'avenir devant moi, d'autant plus qu'avec le coach, il y a une nouvelle philosophie de jeu, surtout pour le numéro 6. Je suis en train de réapprendre à comment jouer au milieu de terrain selon ce que veut le coach."

Kamara a aussi été interrogé sur la fin du dernier mercato d'été durant lequel l'OM avait tenté de le vendre à des clubs qui ne l'intéressaient pas. Garde-t-il un goût amer de cet épisode ? "Non, non du tout, a rétorqué le joueur. Ce qui a été un peu dur, c'est d'avoir eu l'impression de ne pas avoir eu le choix. Mais c'est du passé, j'ai vite tourné la page. C'était en fin de match et ce n'est pas arrivé qu'à moi dans l'effectif. C'est passé."