Livescores Transferts France Étranger Coupes d'Europe International
16:00
Logo de l'équipe : Manchester City
Man
-
Sou
Logo de l'équipe : FC Southampton
Voir plus

Mahrez ne digère toujours pas son transfert avorté à Arsenal

logo-daily-mercato
Publié le 12/11 par Fabien Borne

Avant de signer à Manchester City en 2018, Riyad Mahrez aurait pu rejoindre Arsenal en 2016, dans la foulée de son titre de champion d'Angleterre avec Leicester City. Mais l'ailier algérien a été retenu par les Foxes. Et il leur en veut toujours.

Riyad Mahrez s'est confié à France Football cette semaine et est notamment revenu sur son transfert avorté à Arsenal lors de l'été 2016. Un épisode qu'il n'a toujours pas digéré : "Leicester m'a bloqué. Ils m'ont dit : "Tu ne pars pas, tu ne pars pas !" Mon agent avait discuté avec Wenger qui me voulait vraiment, c'était presque fait avec Arsenal à l'été 2016".

Bloqué par Leicester, Mahrez n'a pas non plus pu partir l'été suivant, ni lors du mercato d'hiver 2018, et a donc dû attendre le mercato estival 2018 pour filer à City : "J'étais vraiment frustré. Ce n'est pas facile de passer de meilleur joueur de Premier League à élément d'une équipe qui se bat pour son maintien. Ce n'est pas le même job. Tout le monde t'attend au virage, tout le monde te tombe dessus. Ce n'était plus du tout la même équipe."

Mahrez estime avoir perdu 2 ans

L'international algérien estime même avoir perdu deux ans chez les Foxes : "Après l'année du titre, si j'étais parti dans une top équipe, ça n'aurait plus été la même histoire. Pour moi, il est clair que j'ai perdu deux ans au très haut niveau. (Il insiste) J'ai perdu deux ans ! Parce qu'au lieu d'arriver à 27 ans à City, j'aurais pu y être à 24, 25 ans..."

Sacré champion d'Angleterre avec City la saison passée, puis champion d'Afrique avec l'Algérie l'été dernier, Mahrez n'a pas joué une minute lors des quatre dernières journées de Premier League, mais a en revanche démarré les 4 matches de Ligue des champions de son équipe pour un bilan de 3 buts et 8 passes décisives en 14 matches disputés toutes compétitions confondues.