Le PSG diffuse des images de la préparation de Neymar

Le PSG diffuse des images de la préparation de Neymar

Alors que le transfert de Neymar au Barça n'avance pas, le PSG commence à le montrer davantage sur ses réseaux sociaux. Le Brésilien a aussi diffusé sur ses réseaux aujourd'hui des images de lui sous les couleurs parisiennes. Une première depuis son retour de vacances. Un signe ?

S'agit-il d'un virage en terme de communication de la part du PSG ? Sur ses réseaux sociaux, le club parisien ne cache en tout cas plus Neymar et a donné diffusé des images de son travail physique et de quelques exercices balle au pied en compagnie de Presnel Kimpembe, l'autre joueur du PSG présent en Chine, mais non concerné par les matches jusque-là, lui qui se remet d'une pubalgie.

Depuis le retour du Brésilien à Paris le 15 juillet dernier, le PSG avait publié quelques images de Neymar sur son site ou dans certaines vidéos, sans le mettre plus en avant que cela sur ses réseaux sociaux. Aujourd'hui, le club a publié successivement la vidéo ci-dessus ainsi qu'une série de clichés de son entraînement, en compagnie de Kimpembe (ci-dessous). Un signe que le joueur va rester à Paris ?

Il est sans doute trop tôt pour se prononcer, mais son transfert au Barça n'a pas avancé en tout cas et il est tentant de se dire que le Brésilien commence à se faire une raison. En Espagne, Marca assurait d'ailleurs le week-end dernier que le PSG et le joueur commençaient à se rapprocher après une période de froid, tandis que la presse catalane maintient elle que Neymar veut partir, mais convient que rien n'a avancé entre le Barça et Paris et que le transfert est pour le moment dans l'impasse.

Sur ses réseaux sociaux personnels (pas ceux de son site officiel), Neymar a aussi diffusé ce lundi une image d'un exercice avec Presnel Kimpembe. C'est la première fois qu'il se montre sous les couleurs du PSG sur ses réseaux sociaux personnels depuis son retour à l'entraînement le 15 juillet dernier, à l'exception d'une photo en story publiée il y a quelques jours où on le voyait sur une table de massage.