Le "match de merde" qui a mis fin à l'aventure de Juan Bernat au Bayern Munich

Publié le 19/10 par Fabien Borne - Édité le 19/10

Le "match de merde" qui a mis fin à l'aventure de Juan Bernat au Bayern Munich

MERCATO PSG - Lors d'une conférence de presse très tendue, où les journalistes allemands en ont pris pour leur grade, le président du Bayern Munich Uli Hoeness a défendu la décision de son club d'avoir vendu Juan Bernat au PSG. L'Espagnol, qui n'avait rien demandé à personne, a été rhabillé pour l'hiver.

Uli Hoeness, Karl-Heinz Rummenigge et Hasan Salihamidzic ont organisé une conférence de presse ce vendredi à Munich. Et il n'était pas question d'annoncer le licenciement de Niko Kovac, de plus en plus contesté, mais bien de s'attaquer à la presse allemande, accusée de porter préjudice au club en "inventant" des polémiques.

La semaine passée, un article de SportBild revenait ainsi sur le dernier mercato estival du Bayern Munich et révélait que Juan Bernat avait été vendu pour seulement 5 millions d'euros au PSG. Au-delà du chiffre, plus faible qu'annoncé au départ dans la presse, l'article pointait du doigt le manque de solutions dont disposait Niko Kovac à ce poste de latéral gauche et critiquait indirectement les dirigeants bavarois.

Hoeness détruit Bernat

Un sujet sur lequel est revenu en conférence de presse Uli Hoeness, président du conseil de surveillance du Bayern Munich : "Pour la seconde fois, je vous entends glorifier Juan Bernat ! Bernat ! Comme si les bonheurs et les malheurs du FC Bayern dépendaient du fait que nous ayons vendu Juan Bernat à Paris, a-t-il d'abord ironisé, avant de s'adresser directement à l'un des journalistes présents dans la salle. Laissez-moi vous dire quelque chose : quand nous avons joué à Séville, il a été responsable à lui tout seul du fait que nous ayons failli nous faire éliminer. Ce jour-là, on a décidé qu'on le vendrait car il nous a quasiment coûté notre parcours en Ligue des champions. J'aurais tellement aimé entendre votre commentaire ce jour-là sur son match de merde."

Hoeness faisait référence au quart de finale aller de Ligue des champions entre son club et Séville. Bernat était titulaire et avait été impliqué sur le premier but andalou inscrit par Sarabia. Il avait ensuite été remplacé à la mi-temps par Rafinha. Ses seules minutes en C1 avec le Bayern la saison passée. Son équipe s'était finalement imposée 2-1 ce soir-là puis s'était qualifiée au retour, sans lui.

Ceci peut aussi vous intéresser

11/12 Pavard veut quitter Stuttgart dès cet hiver !
29/11 Real, Bayern, Juve, MU : 4 maillots originaux créés pour FIFA 19 et la vraie vie
26/11 Mercato Bayern : Wenger ou Zidane pour remplacer Kovac ?
16/11 Mercato PSG : Ramsey sur les tablettes ?
15/11 Ramsey en route pour le Bayern Munich ?