L'énorme coup de gueule de Tuchel après LOSC-PSG

Publié le 15/04 par Fabien Borne - Édité le 15/04

L'énorme coup de gueule de Tuchel après LOSC-PSG

Au micro de Canal +, Thomas Tuchel a laissé exploser sa frustration après la défaite 5-1 de son PSG à Lille. L'entraîneur allemand s'est plaint des nombreuses absences et de la construction de son effectif, promettant même d'aller en toucher deux mots à son président.

Certains diront qu'il se cherche des excuses, d'autres qu'il pointe du doigt Antero Henrique. Une chose est sûre, Thomas Tuchel est énervé et ne s'est pas privé pour le faire savoir après la lourde défaite de son PSG à Lille. Une défaite qui n'empêchera pas le PSG d'être sacré champion de France, tôt ou tard, mais qui fait tâche un mois après l'élimination face à Manchester United.

Comme il l'avait déjà exprimé plusieurs fois cette saison, l'Allemand a regretté de ne pas avoir assez de joueurs à sa disposition. Interrogé d'abord par Canal + sur la réaction de Kylian Mbappé, qui a confié après le match que les Parisiens avaient joué comme des débutants, Tuchel n'a pas validé l'analyse de son buteur : "Non, ce n'est pas comme ça, c'est trop facile de dire ça. On a contrôlé et fait un bon match en première mi-temps. Lille n'a pas eu d'occasions en première mi-temps. On a eu l'occasion de marquer le deuxième but avec Kehrer, mais à dix c'était très compliqué".

Puis, l'entraîneur parisien s'est lâché : "Aujourd'hui, on a joué avec Moussa Diaby, qui n'a fait que deux entraînements, normalement ce n'est pas possible qu'il soit avec nous. Thilo Kehrer est malade et ne devait pas jouer non plus, mais il a dû le faire car nous n'étions encore une fois que 15 joueurs pour la dixième fois de la saison. Ce n'est pas possible. Cette défaite montre autre chose, toute la personnalité qu'on a eu jusque-là. Tout le monde pense que c'est normal que Juan Bernat joue numéro 10, à gauche ou au milieu. Tout le monde dit que c'est normal car on gagne, mais ce n'est pas normal. Sans Marquinhos, sans Thiago, avec Thilo malade... c'est trop. Lille est une équipe fantastique, on doit avoir de la qualité et être en forme si l'on veut gagner ici. A 10, c'était super compliqué ce soir. Cette défaite montre que nous avons eu de la personnalité toute la saison."

"Il nous manque Adrien Rabiot, il nous manque Lassana Diarra"

Interrogé ensuite sur le match en retard de mercredi à Nantes, Tuchel a semblé déjà résigné : "Honnêtement, je ne sais pas qui va venir à Nantes. Bernat sera suspendu je pense, Verratti est suspendu, Thiago est blessé, Meunier est blessé. Je ne sais pas avec qui on va jouer. On sera peut-être 13 ou 14."

Et puis, Olivier Tallaron a demandé à Tuchel s'il estimait que son effectif avait été mal construit en début de saison : "Il manque trop de joueurs. Il nous manque Adrien Rabiot, il nous manque Lassana Diarra, mais tout le monde accepte ça car on gagne. Mais c'est trop, on utilise trop nos joueurs. Est-ce que je vais dire ça à mon président ? Mais oui, c'est évident. Tout le monde connaît la situation, mais personne n'en parle car on gagne. Chaque semaine, on joue avec 14 ou 15 joueurs."

Une sortie qui risque de faire jaser en interne et promet des réunions animées entre Antero Henrique et Thomas Tuchel.

Ceci peut aussi vous intéresser

24/04 Diego Costa au PSG, Cavani à l'Atlético Madrid ?
24/04 Les 10 clubs qui ont vendu le plus de maillots en 2018
24/04 Le PSG à la lutte avec Manchester City pour Bruno Fernandes
23/04 Wanda Icardi : "Nous restons à l'Inter à 100%"
23/04 Meunier l'avoue, ça sent le départ du PSG pour lui