🏆 CDM 2022 ⚽️ Live score 🇫🇷 BLEUS France Étranger Coupes d'Europe

Giroud sur le record égalé de Henry : "Je ne compte pas m'arrêter-là"

giroud-france-applaudit
Publié le 23/11 par Fabien Borne Icon Sport

Olivier Giroud a lancé sa Coupe du monde 2022 par un doublé face à l'Australie, lui permettant ainsi d'égaler le record de buts en équipe de France détenu jusque-là par Thierry Henry avec 51 buts.

Plus dans les plans de Didier Deschamps il y a un an, Olivier Giroud a gagné sa place pour la Coupe du monde 2022 grâce à ses belles performances à l'AC Milan et ses buts en sélection en mars et septembre dernier. Parti pour être la doublure de Karim Benzema au Qatar, Giroud sera finalement titulaire durant la compétition suite au forfait du Ballon d'Or, blessé.

Et face à l'Australie mardi, le numéro 9 des Bleus a répondu présent en donnant l'avantage à l'équipe de France avant d'inscrire le quatrième but du match. Deux buts qui ont permis aux Bleus de s'imposer 4-1 : "Sur le plan collectif, je suis très content des ces quatre buts et de cette entame de compétition. Pas forcément de cette entame de match, il faudra améliorer ça. Par contre, j'aimerais dédier cette victoire à Lucas (Hernandez), qui s'est blessé ce soir. Un de plus et on est navré pour lui. C'est le point noir de la soirée. Mais voilà, on espère le rendre fier de notre parcours. On commence bien", a réagi Giroud en zone mixte.

"Une grande fierté d'égaler le record de Thierry Henry"

Grâce à son doublé, Giroud a aussi égalé le mythique record de 51 buts en équipe de France détenu jusque-là par Thierry Henry : "Sur le plan personnel, je ne pouvais guère espérer mieux. C'est une grande fierté d'égaler le record de Thierry Henry, mais je ne compte pas m'arrêter-là. J'espère continuer dans la compétition pour aider l'équipe à réaliser notre objectif, toujours en prenant les matches les uns après les autres, monter en puissance, et toujours demander le meilleur de soi-même."

Relancé sur ce record, Giroud a ajouté : "Oui ému forcément, mais un peu mal aussi au cou car je prends le tibia ou le genou de mon adversaire. Mais après ça va, je me suis vite relevé et Grizi m'a dit que je n'avais rien donc je l'ai cru (rires). Après je suis allé remercier Kyky (Mbappé) qui m'a fait une super passe décisive. Comme d'habitude, j'ai essayé de bonifier et de bien finir les actions de mes partenaires. On s'est bien trouvé, on aurait pu marquer plus de buts, mais en tout cas on est très content. C'est de bon augure pour la suite, on va bien se reposer et maintenant direction le Danemark."