⚽️ Live score Récap mercato France Étranger Coupes d'Europe International

Deschamps : "La prolongation de Mbappé au PSG ? Une très très bonne chose pour le foot français"

mbappe-deschamps-france
Publié le 28/05 par Marius Cassoly Icon Sport

Présent en conférence de presse ce samedi, Didier Deschamps, le sélectionneur de l'équipe de France, a réagi à la prolongation de Kylian Mbappé au PSG.

L'équipe de France se réunit à partir de ce samedi à Clairefontaine, son centre d'entraînement, afin de préparer les quatre rencontres à venir de Ligue des nations contre le Danemark (03/06), la Croatie (06/06), l'Autriche (10/06) et la Croatie (13/06) à nouveau. À cette occasion, Didier Deschamps, le sélectionneur des Bleus, était présent en conférence de presse cet après-midi.

"Une très très bonne chose pour le football français"

L'occasion pour lui d'aborder de nombreux sujets, comme la prolongation de Kylian Mbappé au PSG jusqu'en 2025 : "C'est son choix. Il a eu le temps de réfléchir. Qu'il reste en Ligue 1, c'est une très très bonne chose pour le football français et le rayonnement que peut avoir la Ligue 1 à l’étranger. C’est valable pour tous les grands joueurs. Il est Français, il est attaché... C'est son club, il a dit ce qu'il avait à dire. Mais en étant Français, par rapport à la Ligue 1 ça ne peut être qu'une très très bonne chose". 

Deschamps a également été questionné sur de possibles tensions à craindre entre Kylian Mbappé, qui a refusé de rejoindre le Real Madrid, et Karim Benzema, l'attaquant du club espagnol.

"De ma position de sélectionneur, où j'ai les joueurs en direct et où je sais de A à Z ce qu'il se passe, l'essentiel c'est le groupe, cette unité de groupe. Ça peut mener par moment à des incompréhensions. D'une situation où on peut tous tirer des conclusions, qui ne devraient pas être des conclusions, mais qui peuvent être plus ou moins négatives alors que dans la plupart des situations, c'est plus une maladresse, un malentendu ou une interprétation qui ne reflètent pas la réalité. Aujourd'hui avec le monde connecté ça peut aller très très vite (...). La moindre phrase, photo, ça part vite", a expliqué le patron des Bleus.