Rumeurs
Officiel

David Guion est le nouvel entraîneur de l’ESTAC Troyes ! (Officiel)

David Guion Bordeaux
Publié le par Jean Bodéré Icon Sport

Annoncé depuis plusieurs jours comme le successeur de Patrick Kisnorbo, David Guion vient d’être officialisé à la tête de l’équipe Troyenne.

C’était dans l’air, c’est désormais officiel ! Après l’éviction de Patrick Kisnorbo par Troyes la semaine passée, David Guion vient d’être officiellement nommé comme son successeur par l’ESTAC. Le technicien viré des Girondins de Bordeaux il y a quelques semaines seulement retrouve donc vite dur service dans une équipe Troyenne dirigé par Alou Diarra depuis le départ de Kisnorbo. L’ESTAC qui vient justement de batte les Bordelais chez eux le week-end dernier (1-0) et qui a peut-être lancé une belle série de victoire. En effet, les Troyens se sont aussi imposés hier soir à domicile contre Amiens (2-0) et sont remontés à la 14ème place de Ligue 2 après avoir stagner longtemps dans la zone rouge du championnat. L’objectif Pour David Guion sera donc de continuer sur cette nouvelle dynamique et de sauver l’ESTAC de la relégation.

Le communiqué de l’ESTAC Troyes

« L’ESTAC est fière d’annoncer la nomination de David Guion en tant que nouvel entraîneur de l’équipe première. Le technicien arrive avec une grande expérience du football français, avec plus de 200 matchs dirigés en Ligue 2 et Ligue 1. Ancien défenseur reconverti entraîneur, le Sarthois de 56 ans a débuté comme coach du SO Chambéry (CFA 2) en 2010 puis a rejoint l’AS Cannes (CFA) en 2011. Par la suite, David Guion a été Directeur du centre de formation du Stade de Reims, puis entraîneur de l’équipe réserve de 2012 à 2017, avant d’être nommé à la tête de l’équipe première en 2017. Il a conduit les Rémois au titre de Champion de France de Ligue 2 en 2018 et a reçu la distinction de meilleur entraîneur de l’année cette même saison. Il a enfin dirigé les Girondins de Bordeaux de février 2022 à octobre 2023. »


Supporter de l'En Avant de Guingamp, le meilleur des clubs Bretons, je préfère rencontrer Yannis Salibur, Cristophe Kerbrat ou Jeremy Sorbon plutôt que Cristiano Ronaldo, Lionel Messi ou Sergio Ramos.

Photo de Jean Bodéré