Aulas : "Si Memphis nous quitte, Cherki prendra plus de place"

Aulas : "Si Memphis nous quitte, Cherki prendra plus de place"

Jean-Michel Aulas a fait le point sur le dossier Memphis Depay, qui pourrait quitter Lyon d'ici le 5 octobre ou libre dans un an.

Memphis Depay sera-t-il toujours Lyonnais au 6 octobre ? Selon les derniers échos de L'Equipe, le Néerlandais n'exclut pas d'honorer sa dernière année de contrat lyonnaise afin de choisir tranquillement sa future destination d'ici l'été prochain et négocier aussi au passage une belle prime à la signature avec son futur club.

"Je lui ai fait une proposition pour renouveler qui en principe ne se refuse pas, sauf si on est en fin de contrat. Je suis en harmonie avec ma conscience. C'est une belle proposition", a confié Aulas ce vendredi dans Le Progrès.

Une belle proposition que Depay n'a pas acceptée pour le moment, peut-être aussi parce qu'il espère toujours pouvoir signer au Barça, qui s'est séparé ces derniers jours de plusieurs joueurs tels que Rakitic, Vidal, Semedo et Luis Suarez.

Le Barça, c'est mort pour Depay ?

"Actuellement, les finances du Barça ne permettent pas la transaction", répond Aulas. Aux Pays-Bas, la presse assure elle depuis plusieurs jours que Depay a déjà tout bouclé avec le Barça et qu'une fois que le club catalan aura fini de dégraisser, il transmettra son offre à l'OL, qui l'acceptera. En Catalogne, on assure ces dernières heures que le Barça a relancé la piste Lautaro Martinez, mais sans trop y croir.

"J'aurais aimé que Memphis reste... Maintenant, il n'y a jamais rien d'impossible. Tout a été fait pour qu'il reste. S'il ne reste pas, on s'adaptera", a ajouté Aulas, qui semble donc clairement se préparer à un départ de son capitaine.

Et le président lyonnais n'aura pas forcément besoin de sortir le chéquier pour remplacer Depay : "On a Rayan (Cherki). J'en ai parlé avec Rudi Garcia. Si Memphis nous quitte, Rayan prendra plus de place. On croit beaucoup en lui, il a dû Memphis."