Toujours aucun latéral gauche recruté par l'OM, Zubizarreta se justifie

Toujours aucun latéral gauche recruté par l'OM, Zubizarreta se justifie

L'OM a présenté Valentin Rongier ce mercredi à la Commanderie en présence de Jacques-Henri Eyraud, André Villas-Boas et Andoni Zubizarreta. Ce dernier a été interrogé sur le non-recrutement d'un latéral gauche, pour le quatrième mercato de suite. Voici sa réponse.

A croire que l'OM version McCourt a un problème avec le poste de latéral gauche. Depuis le recrutement de Jordan Amavi et Patrice Evra, mais surtout le départ de ce dernier fin 2017, l'OM n'a pas recruté le moindre latéral gauche, laissant le seul Amavi à ce poste, sans grand succès.

Cet été, tout le monde pensait donc que l'OM allait enfin recruter un joueur à ce poste pour concurrencer l'ancien Niçois, surtout après le prêt de Christopher Rocchia à Sochaux en fin de mercato. Finalement, aucun joueur à ce poste n'est venu garnir les rangs olympiens, malgré quelques pistes (Juan Miranda principalement).

Interrogé sur le sujet ce mercredi en conférence de presse, Andoni Zubizarreta a expliqué que ce n'était tout simplement pas la priorité marseillaise de l'été et que les quelques pistes étudiées n'avaient pas pu se faire pour des raisons économiques. Le directeur sportif marseillais a aussi laissé entendre que le jeune Niels Nkounkou pourrait avoir sa chance.

"On a eu des possibilités, mais c'était trop cher"

"On a essayé, on a vu différents profils, a d'abord confié l'Espagnol. On a démarré le mercato avec deux objectifs très clairs : l'avant-centre et le défenseur central. Ce sont les deux postes qu'on a attaqués le plus vite, car ce sont deux éléments clés dans une équipe. Quand on a fini ça, on s'est arrêté un peu. On a regardé ce qu'il y avait dans le marché, quels types de joueurs il y avait. Et à la fin, on a essayé quelques joueurs en prêt, on a eu des possibilités, mais c'était trop cher soit en salaire, soit sur l'indemnité."

Et finalement, le départ de Luiz Gustavo a poussé l'OM à finaliser son mercato avec un milieu plutôt qu'un latéral gauche, les deux étant visiblement incompatibles : "Sur la fin, le besoin était de remplacer le départ de Luiz au milieu, donc on a fini avec la structure d'équipe actuelle. Au poste de latéral gauche, on va aussi donner le temps de grandir à Niels (Nkounkou). D'ailleurs, une recrue qu'on a peut-être oubliée, c'est la signature de Boubacar Kamara, ça, c'est très important pour nous. La prolongation de Hiroki Sakai aussi. Enfin, on veut vraiment donner de l'espace aux jeunes qu'ils se montrent au Vélodrome et qu'ils défendent le maillot de l'OM."