Si le Real Madrid veut recruter Haaland cet été, il va falloir payer très cher

Si le Real Madrid veut recruter Haaland cet été, il va falloir payer très cher

Buteur avec le Borussia Dortmund pour la reprise de la Bundesliga, Erling Haaland continue de faire beaucoup parler de lui en Espagne, où la presse sportive le présente depuis des mois comme l'un des grands objectifs du Real Madrid pour les années à venir. Selon AS, un transfert du Norvégien avant 2022 sera toutefois compliqué.

La machine Haaland a frappé le week-end dernier. Pas perturbé un brin par la crise du Covid-19, le buteur norvégien a inscrit face à Schalke 04 son 41e but de la saison, toutes compétitions confondues, en 34 matches disputés. Des chiffres impressionnants qui le placent déjà depuis plusieurs semaines dans le viseur du gotha européen et plus particulièrement du Real Madrid.

Un accord verbal pour partir en 2022

Mais selon le quotidien madrilène AS, peu probable toutefois que le joueur rejoigne la Maison Blanche avant 2022. Contrairement à certaines informations, Haaland n'aurait en effet pas de clause libératoire à Dortmund fixée à 75 millions d'euros. Au départ, SportBild avait écrit qu'elle était valable à partir de 2021. Marca avait ensuite écrit qu'elle était valable dès cet été, puis Bild avait finalement annoncé qu'elle était valable à partir de 2022.

Selon les infos de AS, il n'y a pas de clause, mais un "pacte verbal" entre Mino Raiola, l'agent du joueur, et les dirigeants du Borussia Dortmund, pour envisager un départ à l'été 2022 en cas d'offre intéressante. Conclusion du journal madrilène, si le Real veut s'offrir le joueur avant l'été 2022, il va falloir être très généreux et lâcher au minimum 120 millions d'euros au club allemand. Vu le contexte actuel, peu de chance que cela arrive cet été.