Pour l'UEFA, abandonner les compétitions nationales est "à ce stade prématuré et non justifié"

Pour l'UEFA, abandonner les compétitions nationales est "à ce stade prématuré et non justifié"

Dans une lette envoyée jeudi soir aux Ligues européennes, l'UEFA leur a demandé de ne pas abandonner leurs compétitions nationales pour le moment et a brandi la menace d'une exclusion pour les prochaines compétitions européennes à ceux qui prendraient cette décision "prématurée et non justifiée à ce stade".

La volonté de la Ligue belge d'arrêter son championnat en l'état a fait réagir l'UEFA. Quelques heures après cette annonce de la Pro League, soumise encore au vote de l'Assemblée générale de la Ligue belge, l'UEFA a envoyé une lettre aux Ligues européennes pour leur transmettre un message clair : il est encore trop tôt pour prendre des décisions définitives concernant l'arrêt des championnats.

Signée du président de l'UEFA Aleksander Ceferin, ainsi que du président de l'ECA, Andrea Agnelli, et du président de l'Europeans Leagues, Lars-Christer Olsson, cette lettre a été partagée par plusieurs médias anglophones, notamment Sky Sports ou encore l'agence de presse PA. On peut notamment y lire : "Nous sommes convaincus que le football pourra redémarrer dans les mois à venir - avec des conditions qui seront dictées par les autorités publiques - et nous pensons que toute décision d'abandonner les compétitions nationales est, à ce stade, prématurée et non justifiée."

Vers une reprise en juillet, au mieux ?

Le courrier évoque aussi les différents scénarios de reprise des compétitions actuellement étudiés par les groupes de travail créés par l'UEFA pour gérer cette crise : "Leur travail se concentre désormais sur des scénarios couvrant les mois de juillet et août, avec la possibilité que les compétitions de l'UEFA reprennent après l'achèvement des ligues nationales".

L'UEFA milite aussi pour une uniformisation des calendriers : "Une gestion conjointe des calendriers est strictement nécessaire car la conclusion de la saison en cours doit être coordonnée avec le début de la nouvelle, qui pourrait être en partie affectée en raison de la surcharge", explique l'instance. Elle ajoute qu'elle espère pouvoir en dire plus aux Ligues européennes d'ici la mi-mai.

La menace d'une exclusion européenne

Dans sa lettre, l'UEFA a aussi très clairement fait comprendre qu'elle pourrait suspendre des prochaines Ligue des champions et Ligue Europa les clubs provenant des Ligues qui décidéraient d'arrêter prématurément leur compétition : "La participation aux compétitions interclubs de l'UEFA est déterminée par le résultat sportif obtenu à l'issue d'une compétition nationale complète, une résiliation prématurée jetterait des doutes sur le respect de cette condition", rappelle l'instance, qui "se réserve la possibilité d'évaluer le droit des clubs à être admis aux compétitions interclubs de l'UEFA 2020/21, conformément aux règlements de compétition applicables."

Les Ligues européennes doivent se réunir par visio-conférence ce vendredi pour discuter de cette lettre de l'UEFA. Nul doute que nos amis belges seront au coeur des débats.