L'UEFA suspend le fair-play financier pour la saison 2020-2021

L'UEFA suspend le fair-play financier pour la saison 2020-2021

Compte tenu de la crise sanitaire liée au coronavirus, le comité exécutif de l'UEFA a annoncé la suspension du fair-play financier pour la saison 2020-2021, ce qui ne veut pas dire pour autant que les clubs pourront faire n'importe quoi lors du prochain mercato.

L'UEFA s'est réunie ce mercredi, par visio-conférence, avec les secrétaires généraux de ses 55 associations membres et a annoncé il y a quelques minutes plusieurs décisions. La première, reporter jusqu'à nouvel ordre tous les matches pour équipes nationales masculines et féminines qui devaient être disputés en juin 2020, y compris les matches de barrage pour l'Euro 2020 et les matches de qualification pour l'Euro 2021 féminin.

L'instance a aussi confirmé que tous les autres matches de compétitions de l'UEFA de la saison 2019-2020, notamment ceux de Ligue des champions et Ligue Europa, étaient toujours reportés jusqu'à nouvel ordre en attendant l'évolution de la crise sanitaire.

L'UEFA fermera les yeux seulement cet été

Aussi, l'UEFA a pris des mesures concernant le fair-play financier et annoncé que "compte tenu de l’incertitude toujours plus profonde causée par cette situation exceptionnelle, le Comité exécutif a décidé de suspendre les dispositions en matière d’octroi de licence aux clubs en rapport avec la préparation et l’évaluation des informations financières prévisionnelles des clubs". L'UEFA précise que "cette décision s’applique exclusivement à la participation aux compétitions interclubs de l’UEFA 2020/21."

En gros, l'UEFA ne regardera pas les comptes des clubs cet été et n'exclura aucun nouveau club pour la Ligue des champions et la Ligue Europa en 2020-2021, même ceux qui étaient borderline au vu de leurs trois derniers exercices comptables, dont celui de la saison 2019-2020 (comme l'OM par exemple). Dans un an en revanche, l'UEFA remettra son nez dans les comptes des clubs et ceux qui n'auront pas amélioré leur situation économique d'ici-là seront toujours sous la menace de sanctions.

Il ne faut donc pas s'attendre à un mercato gargantuesque puisque le FPF est toujours en vigueur. Surtout, les clubs européens perdent et vont continuer de perdre beaucoup d'argent dans les prochaines semaines et seront dans l'obligation d'être raisonnables cet été ou très malins pour pouvoir renforcer leurs effectifs.