Portugal : Fernando Santos répond à la polémique Cristiano Ronaldo

santos-cristiano-ronaldo-portugal-suisse
Publié le par Marius Cassoly Icon Sport

Présent en conférence de presse ce vendredi, Fernando Santos, le sélectionneur du Portugal, est revenu sur sa décision de ne pas titulariser Cristiano Ronaldo lors du huitième de finale de la Coupe du monde 2022 face à la Suisse (6-1), mardi dernier.

L'information avait fait l'effet d'une bombe sur la planète footballistique. Mardi dernier, Fernando Santos décidait de ne pas titulariser Cristiano Ronaldo pour le huitième de finale de la Coupe du monde 2022 au Qatar entre le Portugal et la Suisse (6-1). Une grosse décision qui n'a pas manqué d'alimenter les colonnes de la presse portugaise.

Record annonçait alors que l'attaquant de 37 ans, libre de tout contrat depuis son départ de Manchester United, avait pensé à quitter la sélection en pleine compétition au Qatar. Une information rapidement démentie par la Fédération portugaise de football, avant que le quintuple Ballon d'Or ne sorte lui-même du silence sur les réseaux sociaux avec un message d'unité.

À la veille du quart de finale du Portugal face au Maroc, Fernando Santos était présent en conférence de presse ce vendredi et le sélectionneur de la Seleção das Quinas a forcément été interrogé sur sa décision de laisser CR7 sur le banc au coup d'envoi du match contre la Nati, détaillant ainsi sa discussion avec la star portugaise. Des propos rapportés par O Jogo.

"Cristiano n'était pas très heureux"

"Cette conversation a eu lieu, cela aurait été mauvais si elle n'avait pas eu lieu. Cette conversation devait avoir lieu. Je ne le fais pas avec tout le monde, mais on parle du capitaine de l'équipe, quelqu'un qui a tout donné pour le football portugais... Pour son professionnalisme, pour ce qu'il représente, je devais avoir cette conversation avec lui", a lâché Fernando Santos.

Et de poursuivre : "Cela s'est passé le jour du match après le déjeuner, je n'ai pas eu de conversation avant, dimanche, lundi, je n'en ai pas eu. La seule que j'ai eue, pour lui expliquer les raisons, c'était le jour du match après le déjeuner. Je l'ai vu, je lui ai fait savoir qu'il ne serait pas titulaire. Je lui ai expliqué : 'Je ne compte pas sur toi en tant que titulaire mais je compte sur toi au cours du match, je pense que tu vas être très important'. Je pensais que le match allait être très compliqué, que son entrée pourrait être importante. Cristiano n'était visiblement pas très heureux. Il a toujours été titulaire, et c'est normal qu'il n'ait pas été très heureux. Le contraire serait difficile. C'est normal. C'était une conversation normale et calme, j'ai expliqué mon point de vue, il ne l'a simplement pas accepté, mais c'était une conversation parfaitement calme".

 

"Laissez Ronaldo tranquille"

Enfin, Fernando Santos a poussé un petit coup de gueule : "À aucun moment il ne m'a dit qu'il voulait quitter l'équipe nationale. Je pense qu'il est temps d'arrêter certaines choses. C'est un peu la mode de pointer du doigt Cristiano. S'il y a un meilleur exemple, c'est celui qu'il a donné lors du match. Il a sauté sur chaque but, il a couru pour célébrer. En deuxième mi-temps, João Mario et lui ont applaudi. C'est lui qui a appelé ses coéquipiers pour aller saluer les supporters et la seule chose que vous avez remarqué, c'est qu'il était sorti seul du terrain. Laissez Ronaldo tranquille... Il ne le mérite pas, pour tout ce qu'il a fait pour le football portugais, je ne pense pas qu'il mérite ça".