Livescore Transferts France Étranger Coupes d'Europe International

OM-PSG (0-0) : Payet réclame de "vraies sanctions" pour les fauteurs de troubles

payet-om-psg-desabuse
Publié le 25/10 par Fabien Borne Icon Sport

Après le nul 0-0 entre l'OM et le PSG, Dimitri Payet était très remonté contre les supporters marseillais qui ont jeté des projectiles sur le terrain lors des corners tirés par les Parisiens.

A l'instar de son président Pablo Longoria, Dimitri Payet avait appelé au calme avant le Classique OM-PSG. Le capitaine marseillais, victime de jets de bouteilles à Nice fin août, avait demandé aux supporters marseillais d'être exemplaires à l'heure où le club phocéen est sous la menace d'un point de retrait en cas de nouveau débordement. Si l'ambiance a été au rendez-vous dimanche soir, dans un Vélodrome plein comme un oeuf (65 121 personnes étaient là), il y a malheureusement eu des jets de projectiles lors des corners tirés par le PSG ainsi que l'intrusion d'un supporter sur le terrain lors d'un contre mené par Leo Messi.

"Je veux remercier ceux qui ont joué le jeu et qui ont été exemplaires ce soir parce qu'on ne peut pas mettre tout le monde dans le même bateau non plus. Il faut savoir faire la différence. Après, pour d'autres malheureusement... J'ai vu des bouteilles, des chargeurs, des briquets. Des choses que j'ai déjà vues contre moi, donc je sais ce que c'est", a ainsi regretté Dimitri Payet en zone mixte après le match.

"On ne peut pas dire que ces gens-là aiment l'OM"

"On a appelé au calme, moi-même et le président, a ajouté le capitaine marseillais. Malheureusement, il y a toujours certains qui peuvent déraper. On ne peut pas dire qu'eux soient des supporters de l'OM. On sait ce qu'on risque, on risque de perdre des points. Et il ne faudra pas pleurer en fin de saison s'il nous en manque un ou deux. On ne peut pas dire que ces gens-là aiment l'OM et sont supporters de ce club-là parce qu'ils peuvent nous pénaliser. Par contre voilà, il y en a eu d'autres... On ne va pas mettre tout le monde dans le même bateau comme je l'ai dit et je remercie les supporters qui sont venus pour nous supporter".

Et quand il lui a été demandé ce qu'il fallait faire pour éviter ces dérapages, Payet a appelé à des sanctions plus lourdes pour les fauteurs de troubles : "Pendant le match, j'étais désabusé. Je ne comprends pas. On sait qu'on est attendus, regardés. Et malheureusement il y en a encore qui arrivent à le faire. Je ne comprends pas. Après je l'ai déjà dit, je le redis, il faudra des sanctions et de vraies sanctions. On l'a encore vu à Saint-Etienne ce week-end, on ne peut plus accepter ça. Ou alors, il faut attendre quelque chose de vraiment grave. Et ça serait trop tard à mon avis. Je pense qu'il faut prendre des décisions."