Livescore Transferts France Étranger Coupes d'Europe International

Messi, Mbappé, Neymar, Ligue des champions : l'interview de Ramos à Prime Video

ramos-asse-psg-training
Publié le 28/11 par Marius Cassoly Icon Sport

Dans un entretien accordé à Prime Video, le défenseur central espagnol Sergio Ramos est revenu sur de nombreux sujets, de ses derniers mois compliqués à ses retrouvailles avec Lionel Messi au PSG, en passant par la conquête de la Ligue des champions. 

Ses derniers mois compliqués

"Au final, ce sont des moments difficiles, des moments de solitude, des heures entières à la salle de sport, avec le kiné, le préparateur physique. Tu as en permanence des pensées négatives qui te font douter quelques fois. J’ai cru en moi et au travail en permanence. Je me concentre sur le fait de rendre au club la confiance qu'il a placée en moi. J'espère atteindre mon meilleur niveau. Je pense que je peux continuer à jouer pendant quatre ou cinq ans encore. Le plus important c’est que la tête tienne car ce sont encore beaucoup d'années. J’espère ne plus avoir de problèmes physiques".

Ses coéquipiers au PSG 

"C’est vrai que j’ai toujours eu de bonnes relations avec les joueurs qui sont ici. C’est le cas avec Keylor Navas, qui est comme un frère, Neymar, avec qui je maintiens une bonne relation depuis plusieurs années, Di Maria, qui a toujours été un joueur du Real Madrid. Il y beaucoup de joueurs avec qui j’ai gardé contact. Je connaissais aussi des joueurs rencontrés en matches, comme Kylian, et d’autres joueurs internationaux. Nous nous sommes toujours beaucoup respectés. Venir dans une équipe avec beaucoup de cracks, c’est toujours une joie".

Les retrouvailles avec Messi

"Là aussi, c’est une relation qui dure depuis de nombreuses années, plus précisément une relation d’adversaires. Mais c’est une joie de l’avoir dans son équipe. Pour moi il a toujours été l’un des meilleurs du monde, pour ne pas dire le meilleur. L’avoir maintenant dans notre effectif fait que l’équipe prend encore plus de valeur. Elle a pris encore un peu plus d’importance".

Son avis sur la Ligue 1

"Le championnat français est très dur physiquement. Il y a un rythme de jeu élevé que l’on ne croyait voir qu’en Premier League ou en Liga. J’ai pu voir qu’il y a aussi des équipes très fortes. Elles ont toutes une manière de jouer bien spécifique dès que le match démarre. Cela fait que le résultat est plus équilibré. J’aime beaucoup ce nouveau défi, d’être venu ici".

La conquête de la Ligue des champions

"Le PSG, depuis plusieurs années, est proche de le faire. L’équipe s’en est approchée petit à petit. Elle a eu l’opportunité de jouer une finale de Ligue des champions, elle n’a pas réussi à la gagner. Mais je ne crois pas que le mot obsession soit le bon terme. Il faut laisser l’obsession de côté. Il faut croire au travail, au sacrifice, à l’effort et les choses finissent par arriver. Cela serait merveilleux car même si l’équipe a conquis beaucoup de titres, tout le monde se focalise sur la Ligue des champions".