Mbappé, City, investissement record : les dernières punchlines mercato du président du Bayern

Publié le 22/03 par Fabien Borne - Édité le 22/03

Mbappé, City, investissement record : les dernières punchlines mercato du président du Bayern

Connu pour son sens de la formule, le président bavarois Uli Hoeness a sorti la boîte à punchlines cette semaine lors d'une conférence de presse. Il était principalement question de gros sous et de mercato.

Uli Hoeness l'avait déjà dit le mois dernier, il l'a répété cette semaine en marge de la foire financière de Munich. Cet été, son Bayern Munich va rajeunir son effectif et lancer "le plus gros programme d'investissement" de son histoire. Traduction : le Bayern va mettre la main à la poche et casser sa tirelire. Son transfet record jusque-là ? Corentino Tolisso, recruté contre 41,5 millions d'euros lors de l'été 2017. Un transfert qui va voler en éclats cet été.

"Pour un seul joueur, ça peut parfois atteindre entre 60 et 80 millions d'euros", a expliqué le président du conseil de surveillance du Bayern Munich lors d'une conférence de presse. 80 M€, un chiffre qui n'est pas anodin puisque la presse allemande assure depuis le mois dernier que le club bavarois est déjà d'accord avec Lucas Hernandez et va lever sa clause libératoire fixée à 80 M€. 80 M€, c'est aussi la somme que serait prêt à mettre le Bayern sur Nicolas Pepe selon beIN Sports.

>> Le Bayern Munich va signer un deal à 800 M€ avec BMW

Toujours aussi taquin, Hoeness a ajouté qu'il n'y avait qu'un seul joueur qui pourrait le pousser à dépenser plus : "Pour Mbappé, je serais capable de mettre 100 M€, mais à ce prix-là, on n'a que son tibia gauche", a-t-il ironisé. La fierté d'Hoeness est en tout cas de pouvoir investir sans avoir à s'endetter : "Je suis fier car dans notre cas, nous n'avons pas besoin de faire un crédit pour investir et nous allons directement piocher dans les sous qui sont sur notre compte."

Hoeness se paye Manchester City

Opposé depuis longtemps aux clubs "étatiques" comme le PSG et Manchester City, Hoeness ne pouvait pas conclure son intervention sur le thème du mercato sans un petit tacle à l'un de ces deux clubs. Cette fois, c'est le club anglais qui a morflé : "Mon ami Pep m'a dit ce qui se passe quand il veut un joueur qui coûte 100 millions d'euros. Il collecte quelques vidéos sur le joueur et va voir le Cheikh. Ils mangent ensemble autour d'un bon repas, regardent les vidéos et le Cheikh transfère l'argent. Le lendemain, le Cheikh ouvre le robinet de gaz de quelques millimètres, et il récupère son argent".

Enfin, Hoeness a fièrement annoncé que son Bayern allait dépasser pour la première fois de son histoire la barre des 700 millions d'euros de chiffre d'affaires à l'issue de la saison en cours. A titre de comparaison, le CA du PSG à l'issue de la saison 2017-2018 était de 542 millions d’euros selon KPMG.

Ceci peut aussi vous intéresser

18/04 Le Bayern Munich cherche un club pour Renato Sanches
15/04 Ribéry se dirige vers le Qatar
14/04 Pressenti au Bayern, Werner ne veut pas prolonger à Leipzig
13/04 Boateng veut toujours signer au PSG
06/04 Bayern-Dortmund (5-0) : le résumé vidéo