Le mercato de l'OM, les ventes, le contrat de Thauvin, le rôle d'Aldridge : les vérités de Pablo Longoria

Le mercato de l'OM, les ventes, le contrat de Thauvin, le rôle d'Aldridge : les vérités de Pablo Longoria

L'OM a présenté ce jeudi matin ses deux recrues estivales Pape Gueye et Leonardo Balerdi, mais surtout Pablo Longoria, son nouveau directeur général en charge du football. Le dirigeant espagnol s'est exprimé en français sur différents sujets de l'actualité mercato de l'OM.

Sur le recrutement de Gueye et Balerdi (bouclés avant son arrivée)

"Je suis content d'arriver ici et de me retrouver avec Pape (Gueye) et Leo (Balerdi) parce que ce sont deux joueurs que je voulais lors de ma dernière expérience à Valence. Pape, on a cherché à le recruter en janvier 2018 parce qu'on suivait la réserve du Havre et je l'avais vu aussi avec les moins de 18 ans de l'équipe de France. Je me souviens parfaitement d'un match face à l'Italie à Clairefontaine. Leo, c'est aussi un joueur qu'on avait cherché à prendre. Je le connais depuis Boca Juniors. Le dernier match que j'ai vu en Argentine, c'était un Racing-Boca des équipes réserves et Leo avait marqué un but. Je m'en souviens très bien. On avait cherché à le recruter, mais la concurrence avec Dortmund était trop grande. Je suis donc très content de les avoir ici.

Ils représentent aussi le projet qu'on veut construire tous ensemble ici. Un projet basé sur les jeunes joueurs internationaux comme Leo, les grands joueurs de la jeunesse française comme Pape, car la France est le marché le plus important avec le Brésil, mais aussi sur les joueurs d'expérience qui peuvent supporter la pression, et naturellement ceux de la formation. C'est important de parler de la pression et de l'exigence de nos supporters. Leo a joué à Boca, l'un des clubs où il y a le plus de pression au monde. Pape a lui été capitaine à 20 ans d'un club historique comme Le Havre."

Sur les envies de Villas-Boas de recruter encore deux joueurs et sur les ventes à effectuer

"Avec André, on travaille ensemble, on se parle tous les jours, on prend des décisions en commun car je suis quelqu'un qui aime le consensus. Et j'aime travailler avec le coach car c'est lui qui met les joueurs sur le terrain à la fin. Avec la situation sanitaire et économique globale du marché, le marché va au ralenti, tous les clubs observent. Je crois que ça va être un mercato particulier, avec une date de fin au 5 octobre. Le mercato n'est pas encore actif pour le moment.

Sur la fin de contrat de Thauvin en 2021

"On a un effectif avec plusieurs joueurs en fin de contrat (en 2021). La première chose que je veux dire, c'est que j'ai l'intention de travailler sur un projet à long terme, avec une ambition à cinq ans. Pour cela, il faut prendre des décisions maintenant. Je suis ici depuis une semaine, je connais les différentes situations contractuelles. On va aborder ces questions concractuelles dans les prochains jours. Pour Florian et les autres joueurs. Pour l'effectif actuel, Florian est un actif en plus par rapport à la saison dernière. C'est un plus pour le coach d'avoir un joueur avec les qualités de Florian."

Sur sa façon de travailler au niveau du recrutement

"Je suis un directeur qui vient directement du monde du scouting. Je vais beaucoup m'appuyer sur la cellule de recrutement. Je voudrais donner de la continuité à toutes les personnes qui en font déjà partie, car c'est une question de respect. Mais dans le même temps, je dois aussi observer, prendre des décisions et voir comment on peut évoluer car le projet doit évoluer aussi. Je veux que l'OM soit à un autre niveau de recrutement sur le plan international. On va prendre des décisions pour améliorer ce secteur qui est fondamental. "

Sur le rôle de Paul Aldridge

"J'ai parlé ces derniers jours avec lui. Il est un actif du club. Il est en Angleterre pour aider l'OM à vendre des joueurs et avoir plus d'infos sur le marché en Angleterre. Dans ma position de directeur du football, j'ai des contacts avec des directeurs du football en Angleterre, des chefs de scouting, beaucoup d'opérateurs du mercato. Paul, en tant qu'ancien CEO de West Ham, a aussi beaucoup de contacts avec des présidents et des propriétaires. On doit travailler en grande coordination pour dominer le marché et prendre les meilleures décisions pour ce club. Il faut voir son rôle comme celui d'un conseiller qui va nous aider à prendre des décisions et surtout à avoir plus d'informations sur le marché en Angleterre."