Le Barça veut blinder Ansu Fati avec une clause à 400 M€

Le Barça veut blinder Ansu Fati avec une clause à 400 M€

Annoncé dans le viseur de Manchester United notamment, Ansu Fati ne va pas quitter le Barça de sitôt. Josep Maria Bartomeu l'a confirmé ce week-end, le club catalan veut s'inscrire dans la durée avec son jeune ailier de 17 ans, dont la récente prolongation prévoyait déjà un nouveau contrat blindé une fois son passage en équipe première consolidé.

Au cours d'une saison pénible, Ansu Fati a été l'un des rares rayons de soleil du Barça avec Riqui Puig. Le jeune ailier de 17 ans a été lancé dans le grand bain par Ernesto Valverde et a saisi sa chance, inscrivant déjà 8 buts avec l'équipe première pour sa première saison, en attendant la fin de la Ligue des champions.

En décembre dernier, le Barça lui a fait signer un nouveau contrat avec le Barça B, l'équipe réserve. Un contrat qui comprenait une belle augmentation salariale et une augmentation de sa clause libératoire, de 100 à 170 millions d'euros. Cela n'a pas empêché certains clubs de se renseigner, comme Manchester United ou le Borussia Dortmund.

"Ansu Fati est essentiel pour l'avenir du Barça"

"Nous n'avons pas reçu d'offres formelles, mais oui il y a eu des intérêts de certains clubs, a confirmé Josep Maria Bartomeu dans un entretien accordé à Sport. La réponse du Barça a été "non". Ansu n'est pas en vente. Il est essentiel pour l'avenir du club. Il représente cette Masia d'où sortent des joueurs qui progressent et renforcent ensuite l'équipe première."

Si le Barça ne veut pas vendre Fati, il va surtout maintenant chercher à le blinder pour ne pas le voir partir libre dans deux ans. Selon Marca, le Barça espère boucler cette prolongation au plus vite. "Il n'y a pas beaucoup de joueurs comme lui et le Barça ne peut pas le vendre, même si c'était une solution économique pour le club en ces temps de pandémie. Mais nous n'avons jamais envisagé de le vendre. Au contraire : il faut l'aider à grandir et le prolonger pour le futur, pour qu'il joue toute sa vie ici", a assuré Bartomeu.

Lors de sa prolongation en décembre dernier, le Barça avait déjà prévu qu'en cas de signature d'un nouveau contrat valable pour l'équipe première, sa clause passerait de 170 à 400 millions d'euros. Il ne reste plus maintenant qu'à finaliser cette prolongation avec l'entourage du joueur. "Je n'ai pas parlé avec lui personnellement, mais j'ai parlé avec son entourage ces derniers jours. Et je leur ai répété que même si des offres arrivent, le club n'a aucune intention de négocier avec qui que ce soit", a conclu Bartomeu