Le Barça écope de 300 euros d'amende pour le transfert de Griezmann

Le Barça écope de 300 euros d'amende pour le transfert de Griezmann

La fédération espagnole de football a rendu son verdict dans l'affaire Griezmann. Et le Barça a écopé d'une amende symbolique de... 300 euros.

Accusé par l'Atlético Madrid d'avoir signé un contrat dès mars dernier avec Antoine Griezmann, le Barça a échappé à une lourde sanction. Le comité de compétition de la RFEF, la fédération espagnole de football, a en effet annoncé ce jeudi que le club catalan était sanctionné symboliquement d'une amende de 300 euros. Le joueur français n'a lui pas été sanctionné, la RFEF estimant qu'il n'avait commis aucune faute disciplinaire.

La RFEF a en revanche reconnu que le Barça avait discuté et commencé à négocier avec le joueur dès mars, alors qu'il était toujours sous contrat avec l'Atlético, mais a estimé que les vraies négociations entre Griezmann et le Barça n'avaient démarré qu'à partir du moment où le joueur avait publiquement exprimé son souhait de quitter l'Atlético, en mai.

En l'absence de preuve prouvant que Griezmann s'était engagé dès mars dernier avec le Barça, la RFEF a donc sanctionné de 300 euros le club catalan, qui risquait aussi un match à huis clos. Mais elle n'a pas accédé aux demandes de l'Atlético, qui espérait récupérer 200 millions d'euros via ce transfert, soit le montant de la clause libératoire du joueur jusqu'au 1er juillet dernier. Une date à partir de laquelle sa clause passait à 120 M€, le montant qu'a finalement payé le Barça pour l'acheter.