Javier Pastore veut rester à l'AS Roma

Javier Pastore veut rester à l'AS Roma

Malgré une première saison très poussive à Rome, Javier Pastore n'a aucune intention de partir, comme il l'a confié dans la presse argentine.

Javier Pastore a donné de ses nouvelles au quotidien argentin La Voz. L'occasion pour l'ancien chouchou du Parc de revenir sur sa première saison très poussive à l'AS Roma, où il n'a joué que 17 matches toutes compétitions confondues, soit parce qu'il était blessé, soit parce qu'il n'entrait pas dans les plans de Di Francesco et Ranieri.

"Ce fut une saison étrange. J'étais venu à la Roma pour jouer plus et être indispensable pour l'équipe. Mes objectifs étaient ceux-là et c'était aussi ce que voulait le club. Mais pour plusieurs raisons, ça ne s'est pas passé comme ça, a confié El Flaco. Je n'ai pas eu beaucoup de continuité, mais tout n'a pas été négatif non plus. Le plus important, c'est que je me suis bien senti, j'ai rejoué et j'ai marqué plusieurs buts quand j'étais titulaire. Pour ça, je suis très content. Le plus important, c'est que je suis aussi sorti du cercle vicieux de mes blessures répétitives aux mollets. Je vais démarrer la pré-saison avec des objectifs très élevés et l'envie de réaliser une saison plus compétitive et plus belle que la précédente."

"Je ne vois aucune raison de partir"

Car Pastore n'imagine en effet pas une seconde quitter la Louve cet été : "J'ai encore trois ou quatre ans de contrat. Je ne vois aucune raison de partir. Comme la saison passée n'a pas été très bonne, j'aimerais vraiment faire une grosse année là-bas. Qu'ils voient mon jeu et ce que je peux faire. C'est à ça que je pense", a-t-il assuré, avant d'évoquer les rumeurs l'ayant envoyé à River Plate et Boca Juniors : "Il y a eu beaucoup de rumeurs, mais je ne sais pas si ces clubs ont vraiment eu l'intention de me recruter, personne ne m'a parlé en tout cas."

Enfin, Pastore a confié qu'il rêvait de rejouer un jour au CA Talleres, le club de ses débuts : "Je vais avoir 30 dans dans quelques jours. Le temps passe vite. C'est la vérité. Je suis toujours un peu plus proche de réaliser mon rêve : rejouer à Talleres."