Livescore Transferts France Étranger Coupes d'Europe International
DailyMercato lance son application mobile

Giroud regrette le timing du retour de Benzema en équipe de France

giroud-benzema-france-euro-changement
Publié le 15/10 par Fabien Borne Icon Sport

Olivier Giroud a sorti il y a quelques jours son autobiographie et a commenté certains passages de cette dernière avec The Athletic. Notamment celui où il évoque le retour de Karim Benzema en équipe de France et le déséquilibre tactique qu'il a créé selon lui. 

A l'occasion de la sortie de son autobiographie intitulée "Always Believe" (Toujours y croire), Olivier Giroud fait la tournée des médias anglais. Le nouvel avant-centre de l'AC Milan s'est notamment confié cette semaine à The Athletic, qui revient sur un passage fort du livre dans lequel Giroud évoque le retour de Karim Benzema en équipe de France juste avant l'Euro.

"Je me suis dit : "Si Karim revient, tu es grillé"", écrit ainsi Giroud dans son autobiographie, avant d'ajouter que l'attaquant du Real Madrid "a créé un déséquilibre tactique dans notre jeu. Ce n'était pas de sa faute, mais c'était douloureusement évident. Nous avons perdu notre force collective. Ce déséquilibre soudain est ce qui a endommagé l'équipe".

Une manière de régler ses comptes avec KB9, à qui il a souvent été opposé ? "Entre lui et moi, il n'y a jamais eu de problèmes, a répondu Giroud à The Athletic. Je dois être clair à ce sujet. Je n'ai jamais eu de problème avec lui. Je partageais mon temps en équipe nationale avec lui avant 2015. Nous avons joué ensemble à la Coupe du monde 2014 et à l'Euro 2012. J'aime jouer avec lui sur un terrain."

"Je suis heureux de voir Benzema réussir avec la France"

The Athletic a quand même demandé à Giroud d'approfondir sa réflexion sur le supposé déséquilibre tactique créé par le retour de Benzema. "C'est vrai que, tactiquement, nous avons changé par rapport à la Coupe du monde, et il n'a pas été facile de s'y adapter parce que nous ne jouions pas de la même manière, estime Giroud. Nous avions besoin de temps pour progresser avec lui avant l'Euro. Je pense que cela s'est vu lors de la Ligue des Nations - l'équipe s'est améliorée et les choses vont mieux pour la France."

Si Giroud regrette que le retour de Benzema n'ait pas eu lieu plus tôt, il assure en tout cas être très heureux de le voir rayonner aujourd'hui en sélection : "Je suis heureux pour eux et je sais aussi combien cela a été difficile pour Karim quand il n'était pas en équipe nationale. Je suis donc également heureux pour lui qu'il puisse réussir avec la France. Je n'ai aucun ressentiment à ce sujet, mais il est vrai qu'à l'Euro, nous aurions pu, et dû, faire mieux."

S'il n'a pas été appelé par Didier Deschamps lors des deux derniers rassemblements, Giroud ne fait pas une croix sur l'équipe nationale, comme il l'a confirmé à The Athletic : "Maintenant, je peux dire que je suis concentré sur mon club, Milan, et sur ma famille. J'ai plus de temps avec ma famille sans les pauses internationales mais je serais un menteur si je vous disais que l'équipe nationale ne me manque pas (...) Je vais d'abord me concentrer sur mon club - bien faire, être efficace - et si le coach a besoin de moi, nous verrons et je rejouerai peut-être pour l'équipe nationale. Mais ce n'est pas mon objectif principal."