🏆 CDM 2022 ⚽️ Live score 🇫🇷 BLEUS France Étranger Coupes d'Europe

France : Deschamps a testé Camavinga latéral gauche

camavinga-france-conf
Publié le 24/11 par Fabien Borne Icon Sport

Ne disposant d'aucun remplaçant à Théo Hernandez au poste de latéral gauche suite à la grave blessure de son grand frère Lucas, Didier Deschamps a testé Eduardo Camavinga à ce poste lors d'un match amical mercredi.

L'équipe de France a parfaitement lancé sa Coupe du monde 2022 en s'imposant 4-1 mardi soir face à l'Australie, mais a perdu son latéral gauche Lucas Hernandez, blessé au genou droit, pour le reste de la compétition. Suite à ce forfait, Didier Deschamps ne dispose désormais que de Théo Hernandez comme latéral gauche dans son effectif, sachant que tous ses autres défenseurs sont droitiers.

Que se passera-t-il donc si le Milanais venait à se blesser ou à être suspendu au cours de la compétition ? Mercredi, les remplaçants français de la veille ont disputé deux fois trente minutes face à Al-Markhiya, une équipe de D1 qatarienne. Et durant cette opposition, Deschamps a aligné le milieu de terrain madrilène Eduardo Camavinga (qui est gaucher) au poste de latéral gauche selon L'Equipe et Le Parisien.

Camavinga, l'alternative à Théo Hernandez ?

Les Bleus se sont imposés 4-0 avec notamment un doublé de Marcus Thuram et deux autres buts de Jordan Veretout et... Eduardo Camavinga, qui a aussi évolué ailier droit durant ce match. Reste à savoir si sa performance au poste de latéral gauche a convaincu son sélectionneur en vue d'une possible apparition à ce poste durant la compétition.

Deschamps n'a de toute façon pas vraiment d'alternative séduisante s'il reste dans une défense à quatre. Adrien Rabiot, qui est gaucher lui aussi, semble trop précieux au milieu pour redescendre en défense. Ousmane Dembélé, titularisé ailier droit face à l'Australie, a les deux pieds, mais n'a pas l'âme d'un défenseur. L'une des autres alternatives pourrait conduire à Jules Koundé, défenseur central de formation, que Didier Deschamps a pris pour jouer arrière droit au Qatar. 

Rien de bien folichon en somme. Espérons pour les Bleus que Didier Deschamps n'aura pas à bricoler à ce poste durant le Mondial...