Rumeurs
Officiel

Euro 2024 : la grosse surprise de Didier Deschamps pour affronter les Pays-Bas

Deschamps-EDF-2024-avenir-jpg
Publié le par Jean Bodéré Icon Sport

Le sélectionneur des Bleus pourrait bien sortir une composition inattendue pour affronter les Pays-Bas ce vendredi dans le cadre de la deuxième journée de phase de poules de l’Euro.

« J’ai souvent raison ». Tels ont été les mots prononcés ironiquement par Didier Deschamps ce jeudi en conférence de presse au moment d’évoquer ses choix tactiques. Une phrase qui peut prêter à sourire mais qui semble assez réelle au vu des prestations de l’équipe de France sous ses ordres. Pourtant, ce premier match de l’Euro contre l’Autriche n’a pas été une réussite de A à Z. Si la défense et le milieu de terrain semblaient bien en place, le secteur offensif, en revanche, a beaucoup tergiversé pour finalement se contenter d’un but contre son camp pour le moins chanceux. Pire que tout, Didier Deschamps pourrait composer sans son leader offensif et capitaine ce soir après sa grave blessure au nez sur un choc avec Kevin Danso. Mais visiblement le champion du monde 98 et 2018 ne semble pas inquiet et pourrait bien nous ressortir un de ses vieux coups de maître pour remporter ce choc en tête du groupe D.

Rabiot ailier gauche ?

En effet, selon les informations de L’Équipe, l’ancien marseillais pourrait bien faire un retour vers le passé en alignant un onze digne de 2018. Pour cela, Deschamps devrait conserver son 4-2-3-1/4-3-3 avec une défense à quatre, composée de Koundé, Saliba, Upamecano et Hernandez. Le milieu de terrain serait assuré par un double pivot avec N’Golo Kanté et le retour d’Aurélien Tchouaméni juste derrière Antoine Griezmann. Enfin, si l’on ne connaît pas encore les joueurs qui composeront ce secteur offensif, il semblerait que Didier Deschamps ait décidé d’aligner Adrien Rabiot sur le côté gauche de l’attaque. Une décision qui n’est pas sans rappeler le positionnement d’un certain Blaise Matuidi lors de la coupe du monde en Russie qui avait permis aux Bleus de l’emporter. Reste à savoir si ce nouveau coup tactique opéré par le sélectionneur a vocation à temporiser en attendant le retour de Mbappé ou s’il compte évoluer de cette manière jusqu’à la fin de la compétition.


Supporter de l'En Avant de Guingamp, le meilleur des clubs Bretons, je préfère rencontrer Yannis Salibur, Cristophe Kerbrat ou Jeremy Sorbon plutôt que Cristiano Ronaldo, Lionel Messi ou Sergio Ramos.

Photo de Jean Bodéré