Zlatan, Cavani, Conte, Bielsa : les confidences mercato du boss de Leeds

Zlatan, Cavani, Conte, Bielsa : les confidences mercato du boss de Leeds

Dans un entretien avec Gianluca Di Marzio sur Instagram, le propriétaire italien de Leeds United, Andrea Radrizzani, a raconté comment il avait recruté Marcelo Bielsa et tenté de récupérer Antonio Conte, Zlatan Ibrahimovic ou encore Edinson Cavani.

Leader de la deuxième division anglaise avant l'interruption des compétitions, le Leeds United de Marcelo Bielsa espère retrouver rapidement la Premier League après avoir échoué très près du but la saison passée. Si l'Argentin réalise du très bon boulot en Angleterre, il aurait très bien pu ne jamais poser ses valises à Leeds, comme l'a révélé son supérieur Andrea Radrizzani dans un échange avec Gianluca Di Marzio sur Instagram.

"Le choix Bielsa ? C'était à la fin de ma première année ici, une année qui avait été difficile, raconte l'Italien. Je suis quelqu'un qui donne de l'importance à l'argent, car je me suis fait tout seul. J'étais en voiture avec notre directeur sportif, nous allions à Leeds et je lui ai dit : "Trouvons trois noms pour pouvoir monter en Premier League". Je lui ai ensuite dit que je pouvais payer 20 millions pour récupérer Conte et qu'avec lui, j'étais sûr qu'on monterait. Mais je savais que Conte avait beaucoup plus d'ambitions."

"Bielsa avait déjà regardé 8 matches de l'équipe"

"Mon directeur sportif m'a alors dit que Bielsa serait l'homme idéal, mais que c'était impossible, poursuit Radrizzani. Dès que j'ai entendu le mot "impossible", je lui ai dit de l'appeler. Il n'a pas répondu, nous lui avons laissé un message et le lendemain, lorsque nous lui avons parlé, Bielsa avait déjà regardé 8 matches de l'équipe et nous parlait des joueurs, même ceux de la réserve."

"Bielsa a une carrière importante et pour commencer cette aventure, il fallait qu'il ressente un énorme désir de venir. J'ai pris un vol pour Buenos Aires, nous avons discuté et il connaissait déjà tous les détails du centre d'entraînement. À partir de là, j'ai réalisé que c'était la bonne personne pour commencer une transformation du club. À la fin de la saison dernière, il y a eu une clarification entre nous, il tient tellement à ce qu'il fait. Cette année, nous en avons appris davantage sur ses méthodes et sa façon de travailler. Je crois et j'espère que cela nous mènera à l'objectif que nous voulons tous les deux."

Le président de Leeds a tenté Cavani et Zlatan

Après avoir raconté comment il avait fait venir Bielsa, Radrizzani a dévoilé qu'il avait tenté de faire venir Edinson Cavani et Zlatan Ibrahimovic récemment : "Cavani ? Le président (du PSG) m'avait donné l'autorisation de vérifier l'intérêt avec le frère du joueur. Cependant, la négociation n'a jamais décollé. J'ai parlé plus concrètement avec Zlatan en revanche... Il aurait pu nous donner un coup de boost décisif, mais il a décidé d'aller à Milan. Il a été très honnête et transparent avec moi. Est-ce que je vais retenter ma chance avec lui pour l'année prochaine ? Cela dépend."

Cela dépendra évidemment de la montée ou non du club anglais en Premier League et de si Zlatan décide de prolonger le plaisir à Milan, ce qui ne semble pas être la tendance actuelle. Si Radrizzani venait à convaincre Zlatan, il faudra aussi convaincre Bielsa : "Nous devrons être rationnels et cohérents avec la stratégie de l'entraîneur et de l'équipe, a ajouté le boss de Leeds. Je n'ai même pas discuté des idées Cavani et Ibra avec Bielsa par exemple, parce que nous n'avions pas assez avancé pour en discuter ensemble. Bielsa travaille avec une équipe de 12 scouts, ils ont "leurs" joueurs sur tous les marchés et nous en discutons. Chaque joueur recruté est un mélange entre ceux de leur liste et les opportunités du marché. Nous connaissons toujours le type de joueur que Bielsa veut dans chaque rôle et notre directeur sportif est en contact permanent avec lui."