Livescore Transferts France Étranger Coupes d'Europe International

Séville-Lille (1-2) : les tops et flops

joie-ikone-grbic-andre-fonte
Publié le 02/11 par Maxence Venot Icon Sport

Valeureux, les Lillois se sont imposés face au FC Séville à Sanchez Pizjuan grâce à des buts de David et Ikoné (1-2). Découvrez les tops et flops de la rencontre.

Les tops

Ikoné, homme du match

Leader technique de son équipe, Jonathan Ikoné a, une nouvelle fois, été le meilleur lillois sur la pelouse. Impliqué sur toutes les occasions nordistes, le numéro 10 a délivré une passe clé, a frappé quatre fois et a trouvé le chemin des filets (51’). L’international français a été élu homme du match par l’UEFA.

Reinildo, impassable sur son côté

À l’image de toute la défense lilloise, Reinildo a fait un match solide. Opposé à Suso, puis à Lamela, sur son côté gauche, le latéral a taclé huit fois, a récupéré huit ballons et a contré deux tirs adverses. En seconde période, le Mozambicain semblait être partout.

Lille a fait sauter le verrou

Pour sa première victoire en Ligue des champions depuis le 20 novembre 2012, le LOSC a réalisé une belle performance sur la pelouse andalouse. Valeureux et solides, les joueurs de Jocelyn Gourvennec ont même été adroits devant le but sévillan. Lille est seulement la deuxième équipe à marquer deux buts à Sanchez Pizjuan cette saison, après Levante (5-3).

Les flops

Delaney, fautif

Pourtant expérimenté, Thomas Delaney s’est fait avoir ce soir. D’abord, sur un crochet de David en pleine surface sévillane, le milieu danois a réalisé un tacle glissé dangereux pouvant offrir un penalty au LOSC (17’). Mais quelques minutes plus tard, l’ancien joueur de Dortmund a de nouveau fauté en assénant un coup de coude dans le visage de Bamba, permettant à David d’égaliser sur penalty (43’). Il a finalement été remplacé avant même l’heure de jeu.

Grbic, peu rassurant

S’il n’a pas eu énormément de travail ce soir puisque Séville n’a cadré que trois tirs sur onze, Ivo Grbic n’a pas franchement dégagé de l’assurance. Sur le but andalou, le portier croate a d’ailleurs fait une faute de main, permettant à Ocampos de reprendre le ballon et marquer. En outre, à chaque sortie aérienne, le portier croate s’est montré frileux et friable.

Les suspensions d’Ikoné et André

C’est le gros point noir de cette belle performance lilloise. Pourtant auteurs d'un bon match (voir ci-dessus), Jonathan Ikoné et Benjamin André ont écopé d’un carton jaune chacun par M.Kovacs, l’arbitre de la rencontre. Des avertissements synonymes de suspension pour le prochain match du LOSC face à Salzbourg à domicile. Des pertes conséquentes pour Jocelyn Gourvennec.