PSG : Neymar explique sa célébration doigt sur la bouche

PSG : Neymar explique sa célébration doigt sur la bouche

Auteur d'un énorme match face à Galatasaray mercredi soir, Neymar a encore célébré son but en mettant son doigt devant la bouche. Une réponse à ses détracteurs ? Pas le moins du monde à l'écouter. Le Brésilien est aussi revenu sur le penalty laissé à Cavani.

Neymar s'était déjà emporté contre Esporte Interativo il y a quelques jours, sous une publication du média brésilien, qui avait publié sur Instagram une photo de sa célébration face à Nantes et laissé entendre que c'était une réponse aux sifflets du Parc. "Vous voulez déjà créer une polémique hein ? Putain", s'était indigné le Brésilien en commentaire, sans expliquer toutefois le sens de sa célébration.

Interrogé hier soir sur le sujet par la correspondante à Paris de la chaîne brésilienne, Neymar en a dit plus : "Ce n'est aucunement une provocation, je ne veux provoquer personne. C'est juste un délire avec mes amis et ma nouvelle façon de célébrer et d'oublier ce qu'il se passe à l'extérieur : parler moins et jouer plus, c'est le plus important", a-t-il glissé, dans des propos traduits par nos partenaires de CulturePSG.

"Le penalty ? Je n'ai pas fait ça pour me réconcilier avec qui que ce soit"

Neymar a d'ailleurs assuré que son geste généreux envers Cavani n'était aucunement motivé par l'envie de se remettre dans la poche les supporters parisiens qui le sifflent : "Je n'ai pas fait ça pour me réconcilier avec qui que ce soit. Ma première pensée est pour le groupe, pour l'équipe. L'individualisme n'a pas sa place en football. Sinon, je jouerais au tennis ou tout seul. En football, tout le monde doit être heureux et doit se sentir bien. Et je pense qu'Edi en avait besoin. Il lui manquait ce but. Au final, tous les attaquants ont marqué, il a marqué et nous allons tous rentrer à la maison heureux."

Au micro de RMC Sport, Neymar est aussi revenu sur son geste envers Cavani, qui a été salué par les observateurs et ses coéquipiers, ainsi que par de nombreux supporters du PSG.