Pourquoi un prêt de Meunier au PSG semble peu probable

Pourquoi un prêt de Meunier au PSG semble peu probable

Le Borussia Dortmund a fait savoir dimanche que Thomas Meunier réfléchissait toujours à la possibilité de finir la saison au PSG. Le club allemand s'est aussi dit prêt à laisser le Belge retourner temporairement à Paris. Une hypothèse qui semble toutefois peu probable.

Thomas Meunier a signé jeudi dernier son contrat de quatre ans avec le Borussia Dortmund et a fait ses adieux au PSG et à ses supporters, non sans tacler au passage les "tocards des réseaux sociaux". A la surprise générale, le Borussia Dortmund a toutefois fait savoir dimanche qu'il était encore possible que son nouveau latéral droit belge finisse la saison avec Paris.

"Nous lui avons dit : si tu veux jouer la Ligue des champions (avec Paris), c'est ok pour nous, a ainsi lâché le directeur général du club allemand Hans-Joachim dans l'émission Doppelpass. En quart de finale de Ligue des champions, c'est là que le vrai football commence et s'il en a envie, nous devrons négocier le cadre avec Paris. Tu ne peux pas faire ça en un clin d'oeil, il y a des questions d'assurances et des questions financières à régler."

Selon la presse française du jour, l'hypothèse de voir Meunier rejouer avec le PSG est toutefois peu probable et ce pour plusieurs raisons. La première, Dortmund réclamera évidemment une indemnité pour libérer deux mois son nouveau joueur et il serait surprenant que le PSG ait envie de payer pour un joueur qui lui appartenait il y a encore quelques jours. Quand bien même Leonardo accepterait, il devrait aussi s'entendre avec Meunier sur son salaire.

Meunier voudrait une rallonge salariale

Et selon RMC Sport, le PSG veut rester sur les mêmes bases salariales qu'en 2019-2020 pour les deux mois de rab qu'il négocie avec ses joueurs. Or selon la radio, Meunier voudrait lui "une belle rallonge" et ne reviendra que s'il touche plus que le salaire mensuel qu'il percevait cette saison au PSG. Là encore, difficile d'imaginer le PSG se plier à cette exigence alors qu'il aura, au mieux, cinq matches à disputer d'ici fin août.

L'Equipe rappelle d'ailleurs que le PSG et Meunier avaient déjà échangé récemment sur les conditions financières d'une mini-prolongation, sans trouver d'accord. Enfin, il y a aussi la question des assurances. Que se passerait-il si Meunier se blessait gravement durant son court séjour parisien ? Qui payerait ? Le joueur comme Dortmund voudront probablement souscrire à une assurance et il y a des chances que le club allemand demande au PSG de la payer, en totalité ou en partie.

D'un point de vue économique, cette mini-prolongation est donc bien compliquée, même si elle n'est pas encore à exclure totalement. Au niveau de l'image, cela serait aussi assez surprenant que le PSG fasse des pieds et des mains pour rapatrier un joueur qui a posé la semaine dernière sous de nouvelles couleurs et n'est pas franchement dans le coeur des supporters parisiens.