Récap mercato Livescore France Étranger Coupes d'Europe International

Pourquoi Arsenal a décidé de retirer le brassard à Aubameyang

aubameyang-arsenal-direction-capitaine
Publié le 14/12 par Fabien Borne Icon Sport

Arsenal a annoncé ce mardi avoir décidé de retirer le brassard de capitaine à Pierre-Emerick Aubameyang en raison d'une nouvelle infraction disciplinaire du Gabonais la semaine dernière. On vous explique pourquoi.

Arsenal change encore de capitaine ! Alors que Pierre-Emerick Aubameyang avait récupéré le brassard à Granit Xhaka en novembre 2019 sous Unai Emery, après que le milieu suisse ait répondu aux critiques des supporters d'Arsenal par des insultes, Mikel Arteta et Arsenal ont décidé de retirer le brassard au Gabonais.

"Suite à sa dernière infraction disciplinaire la semaine dernière, Pierre-Emerick Aubameyang ne sera plus le capitaine de notre club, et ne sera pas convoqué pour le match de mercredi contre West Ham. Nous attendons de tous nos joueurs, et en particulier de notre capitaine, qu'ils travaillent selon les règles et les normes que nous avons tous établies et acceptées. Nous sommes entièrement concentrés sur le match de demain", écrit le club londonien dans un communiqué.

Mais de quelle infraction disciplinaire s'agit-il au fait ? Selon The Athletic, qui a consacré un long article sur le sujet hier, l'incident s'est produit la semaine passée, au lendemain de la défaite 2-1 des Gunners face à Everton. Mardi donc, Aubameyang a demandé la permission de se rendre en France pour rendre visite à sa mère, malade, et la ramener ensuite avec lui en Angleterre.

Revenu de France en retard

"Lorsqu'il s'agit de questions familiales, Arteta et Arsenal sont compréhensifs", note The Athletic, qui rappelle qu'Aubameyang avait déjà obtenu en janvier dernier un congé pour rendre visite à sa mère, qui souffrait d'un grave problème de santé. Le capitaine des Gunners avait alors manqué trois matches de son club. Mardi dernier donc, Aubameyang a reçu l'autorisation de se rendre en France le mercredi à la condition qu'il rentre le soir même, afin de se présenter à l'entraînement le jeudi.

Mais selon The Athletic, Aubameyang n'est pas rentré mercredi et a pris un vol tôt le jeudi matin avant de se présenter à temps à London Colney, le centre d'entraînement des Gunners. Des sources consultées par le média anglais assurent qu'il était bien à l'heure pour l'entraînement, mais pour Arsenal, l'infraction avait déjà eu lieu puisqu'il était censé rentrer la veille.

Toujours selon The Athletic, le problème a été aggravé par la confusion concernant les protocoles Covid-19. Aubameyang aurait subi un test en France avant de rentrer au Royaume-Uni et pensait que cela serait suffisant pour qu'il reprenne l'entraînement immédiatement le jeudi. Or, selon les directives actuelles, un test PCR est requis avec isolement jusqu'à l'obtention d'un résultat négatif, ce qui l'empêche de se rendre où que ce soit (y compris sur son lieu de travail) dans l'intervalle.

Des performances pointées du doigt

Aubameyang n'a donc pas pu s'entraîner jeudi dernier et a été prié par Arsenal de ne pas venir non plus le lendemain. Non convoqué samedi dernier lors de la victoire 3-0 d'Arsenal face à Southampton, l'ancien buteur des Verts a été dépossédé de son brassard ce mardi et ne jouera pas contre les Hammers mercredi. En mars dernier, Aubameyang était déjà arrivé en retard au rassemblement de son équipe qui affrontait Tottenham et le Gabonais était resté sur le banc tout le match.

Reste à savoir maintenant qui le remplacera dans le rôle de capitaine et quelle incidence aura cette perte du brassard concernant l'avenir du joueur et sa place dans l'équipe. Très critiqué depuis le début de saison pour ses performances, Aubameyang (32 ans) est le plus gros salaire d'Arsenal et a un contrat jusqu'en juin 2023. Toutes compétitions confondues, il a disputé 15 matches cette saison et inscrit 7 buts.