Mercato OM : Mitroglou et Germain veulent partir, mais vont-ils y arriver ?

Mercato OM : Mitroglou et Germain veulent partir, mais vont-ils y arriver ?

MERCATO OM - Quelques jours après avoir annoncé que l'OM ne comptait plus sur Valère Germain et Kostas Mitroglou, l'Equipe assure que les deux principaux intéressés ne souhaitent pas non plus rester. Leur départ cet hiver est pourtant encore loin d'être acquis.

Rien ne sera simple. Voici l'intuition assez lucide de l'Equipe concernant le mercato à venir de l'OM. En quête d'un latéral gauche et d'un buteur cet hiver, le club marseillais n'aura pas des fonds importants en janvier, Frank McCourt ayant le sentiment d'avoir déjà beaucoup dépensé et attendant désormais un premier retour sur investissement.

Désireux de se séparer de ses poids morts (Abdennour, Hubocan, Sertic), l'OM sait que cette mission sera également compliquée. Les prétendants ne se bousculent pas et les conditions salariales des principaux concernés ne les incitent pas forcément à partir. Réussir à vendre Kostas Mitroglou et/ou Valère Germain ne sera pas aisé non plus. Il y a quelques jours, le quotidien français révélait que l'OM avait pris la décision de se séparer des deux dans les mois à venir.

Germain chaud pour retourner à Monaco

Officiellement, Germain veut lui rester à l'OM en janvier comme il l'a dit récemment dans La Provence. Officieusement, le buteur marseillais vivrait très mal sa situation et envisagerait de retourner à Monaco, comme cela a déjà été évoqué dernièrement. Problème, il ne ferait pas l'unanimité au sein de son ancien club et un retour sur le Rocher semble donc assez peu probable cet hiver.

Concernant Mitroglou, le Grec est courtisé par son ancien club de l'Olympiakos, qui a déjà fait part de son intérêt au joueur et à l'OM. L'idée d'un retour au Pirée plaît à Mitroglou selon l'Equipe, même si ce dernier assure à ses coéquipiers qui l'interrogent qu'il veut rester. Comme Germain, Mitroglou ne compterait en tout cas pas faire de concession financière, ce qui pourrait compliquer la donne en vue d'un départ.

Moïse Keane à défaut d'un "grantatakan" ?

Si Germain ou Mitroglou venaient à trouver une porte de sortie en janvier, l'OM pourra-t-il s'offrir enfin son "grantatakan" en retour ? Peu probable là aussi selon le quotidien, en raison de la période peu propice aux bonnes affaires et là encore à la volonté de McCourt de freiner les dépenses. L'Equipe croit en revanche à une arrivée d'un jeune joueur prometteur à moindre coût (en prêt par exemple), type Moïse Kean (Juventus).

En fin de contrat dans six mois et sans doute pas très cher cet hiver, Balotelli peut-il être le profil idéal, entre joueur expérimenté (mais en totale panne de confiance) et piste relativement abordable économiquement ? Pour l'Equipe, c'est peu probable là aussi, en raison de la gourmandise de son agent et des relations compliquées entre les dirigeants des deux clubs. Bref, rien ne sera simple pour l'OM.