Mercato Inter : Beppe Marotta fait le point sur le dossier Lautaro Martinez

Mercato Inter : Beppe Marotta fait le point sur le dossier Lautaro Martinez

Administrateur délégué de l'Inter Milan, Giuseppe Marotta s'est confié à la presse italienne sur l'avenir de Lautaro Martinez, fortement courtisé par le Barça. Et le dirigeant italien a répété que le seul moyen de s'offrir l'Argentin était de payer sa clause libératoire.

Directeur sportif de l'Inter Milan, Piero Ausilio confiait le 28 mai dernier que le Barça allait devoir payer la clause de Lautaro Martinez pour espérer le récupérer cet été. Une posture qui a fait sourire la presse catalane, persuadée que le club italien finira par accepter une formule incluant des joueurs du Barça.

Dans un entretien accordé au Corriere della Sera ce mardi, l'administrateur délégué de l'Inter Milan, Giuseppe Marotta, a lui confirmé les propos de son directeur sportif : "Lautaro représente un point de référence important pour l'Inter, nous n'avons pas besoin de le vendre. Il y a une clause de 111 millions qui expire au 7 juillet. C'est l'unique moyen de le recruter. Le joueur peut attendre et grandir avec l'Inter".

Relancé justement sur les envies du buteur argentin, qui semble vouloir rejoindre Barcelone cet été, Marotta a ajouté : "Nous allons lui parler, nous devons lui faire comprendre qu'une telle possibilité peut se reproduire à l'avenir, quand il sera plus prêt."

"Pour le moment, Cavani est assez loin de l'Inter"

Si l'Inter semble déterminée à conserver son buteur cet été, Moratta n'exclut toutefois pas un départ : "Je ne sais pas ce que compte faire Barcelone, peut-être qu'ils auront aussi des alternatives ... J'espère qu'ils ne paieront pas la clause. Et en cas d'adieu, un joueur de grande valeur viendra remplacer Lautaro", a-t-il confié à La Gazzetta dello Sport.

Un grand joueur qui ne sera pas forcément Edinson Cavani selon le dirigeant italien : "C'est l'une des opportunités, on le surveille car il est en fin de contrat. Mais nous n'avons pas approfondi la question. Pour le moment, il est assez loin de l'Inter."