L'OM réactive la piste Rongier, mais doit d'abord vendre

Publié le 19/06 par Fabien Borne - Édité le 19/06

L'OM réactive la piste Rongier, mais doit d'abord vendre

L'Equipe et La Provence font un point sur le début de mercato de l'OM ce mercredi et confirment que tant que le club phocéen n'aura pas dégraissé, il ne pourra pas se renforcer. Le quotidien provençal en profite aussi pour confirmer que l'OM suit toujours Valentin Rongier.

Pendant que de nombreux clubs s'activent en ce début de mercato, l'OM n'a toujours pas recruté le moindre joueur. Et ce n'est finalement pas si surprenant puisque le club phocéen doit d'abord vendre, si possible avant le 30 juin, pour pouvoir ensuite dépenser quelques millions d'euros sur des recrues. Selon L'Equipe, l'objectif de l'OM est de vendre pour au moins 60 millions d'ici la fin du mois afin d'éviter à Frank McCourt de remettre la main à la poche comme l'an dernier pour combler le déficit du club marseillais.

L'OM épinglé par le FPF

Le quotidien révèle aussi que l'OM a signé un "accord de règlement" avec l'instance de contrôle financier des clubs (ICFC) de l'UEFA qui s'occupe de faire respecter le fair-play financier. Cet accord, qui était pressenti depuis longtemps, oblige l'OM à revenir dans les clous du FPF dans les trois ou quatre prochaines années, sous peine d'une lourde sanction.

Pour y parvenir, l'OM va devoir réduire son train de vie, sa masse salariale et vendre des joueurs. Problème, La Provence explique que l'OM n'a reçu à ce jour aucune offre ferme pour ses joueurs bankable et qu'il y a simplement eu des prises de renseignements de certains clubs pour Sakai, Sarr, Ocampos et Sanson.

L'OM a bien vendu Yusuf Sari à Trabzonspor hier pour 500 000 euros, mais ce n'est évidemment pas avec ça qu'il va rentrer dans les clous du FPF et va pouvoir recruter. Si Florian Thauvin est la plus grosse valeur marchande de l'effectif marseillais, il ne veut pas partir n'importe où et l'OM ne compte pas le brader non plus. Pour le moment, personne n'a dégainé d'offre pour l'international français.

Finalement, le joueur le plus susceptible de partir aujourd'hui semble être Morgan Sanson. L'OM a mandaté des intermédiaires pour le placer en Premier League, où des clubs comme West Ham et Wolverhampton sont intéressés et capables de mettre 30 M€ ou plus pour l'enrôler. Pour le moment, ils n'ont pas fait d'offre et le joueur prend lui son temps, ne voulant pas rejoindre la première écurie venue. Selon L'Equipe, des clubs espagnols comme Valence se sont aussi renseignés auprès de ses agents et tout devrait s'accélérer dans les prochains jours. Du moins, c'est ce qu'espère l'OM.

Rongier pour remplacer Sanson ?

Car tant qu'il n'a pas vendu au moins un gros joueur, le club marseillais ne peut pas se renforcer, ni au poste de latéral gauche, ni en attaque, ni au milieu. En parlant du milieu, La Provence confirme que l'OM s'intéresse toujours au Nantais Valentin Rongier (24 ans), comme annoncé dernièrement par FootballClubDeMarseille.

Le capitaine des Canaris était déjà courtisé l'été dernier, mais Rudi Garcia n'était pas fan. Andoni Zubizarreta aurait réactivé la piste et le joueur serait intéressé par un départ de Nantes cet été. Nantes, de son côté, réclamerait 15 millions d'euros. Une somme que l'OM ne peut pas poser sur la table, tant qu'il n'a vendu personne.

Rongier pour remplacer Sanson, une bonne idée de l'OM ?