Rumeurs
Officiel

OL : Bradley Barcola adresse un message puissant à son ancien club

Bradley Barcola en conférence de presse avec les Bleus
Publié le par Clément Vales Icon Sport

Présent pour la première fois en conférence de presse avec les Bleus, Bradley Barcola a balayé son actualité. L’ailier du PSG n’a pas manqué d’envoyer un message à son ancien club, dont les supporters l’avaient tancé depuis son départ tumultueux, l’été dernier.

Recruté en août dernier par le Paris Saint-Germain pour 40 millions d’euros, l’ailier gauche a su franchir un cap, là où beaucoup s’attendaient à le voir rester à quai. Ses bonnes prestations (5 buts et 9 passes décisives en 42 matchs) lui ont valu d’intégrer la liste de Didier Deschamps, à quelques jours de l’Euro 2024 qui se déroulera en Allemagne du 14 juin au 14 juillet. Après avoir franchi pour la première fois les portes de Clairefontaine avec le survêtement de l’équipe de France A, Bradley Barcola s’est exprimé sur l’intense saison en club qui vient de s’écouler, ce samedi matin devant les médias.

Bradley Barcola reconnaissant envers l’OL

« J'ai jamais vraiment eu le sentiment : "c'est possible de faire l’Euro" », a d’abord confié le nouveau numéro 25 des Bleus. « Mais c'est vrai qu'en mars, quand le coach a dit qu'il me suivait, ça m'a vraiment poussé à me dire qu'il y avait une petite possibilité. Je me suis donné à fond pour arriver jusqu’ici. »

Alors qu'une nouvelle passe d'armes entre le clan Barcola - son frère a récemment publié un message chambreur sur les réseaux sociaux - et les supporters lyonnais ont animé sa saison, le Parisien a tenu à adresser un message plein de reconnaissance envers son club formateur. « Tout est allé plutôt vite. J'ai toujours fait du mieux possible pour jouer au plus haut niveau. Avec Lyon, c'était très bien, je remercie vraiment Lyon, j'ai été formé là-bas et j'ai eu mes premières minutes. À Paris, j'ai réussi à avoir cette place. Je suis vraiment content de ce qui m’arrive ».


Mon action favorite ? Un une-deux entre les bords de la Garonne et les potreros du Río de la Plata. Supporter du TéFéCé et socio d'Argentinos Juniors. 

Photo de Clément Vales