Livescore Transferts France Étranger Coupes d'Europe International

D'abord "en pantoufles", "beaucoup mieux" ensuite : Rabiot a vécu une première contrastée avec la Juve

logo-daily-mercato
Publié le 25/09 par Fabien Borne

Adrien Rabiot a joué son premier match en intégralité avec la Juventus mardi soir lors de la victoire turinoise 2-1 à Brescia. Une première mitigée pour la presse italienne et pour son entraîneur Maurizio Sarri, à la fois compréhensif mais exigeant avec le milieu français.

Enfin ! Après plus d'un mois de compétition, Adrien Rabiot a enfin fêté sa première titularisation avec la Juventus Turin et a même joué tout le match face au Brescia de Balotelli, qui revenait lui de suspension et faisait également ses premiers pas avec sa nouvelle équipe.

Rabiot avait déjà participé à plusieurs matches de préparation cet été avec la Juve et avait disputé 27 minutes face à Parme le 24 août dernier. Mais la soirée d'hier fut sa vraie naissance turinoise avec donc 90 minutes jouées à l'extérieur, d'abord dans une position de relayeur gauche, puis de numéro 10 en fin de match.

Une première mi-temps en pantoufles

Au lendemain de sa prestation, la presse italienne est mitigée sur son sort. Ses notes vont de 5 à 5,5 dans les gazzettes où on a apprécié beaucoup plus sa deuxième mi-temps que sa première. La Gazzetta dello Sport a notamment eu ce commentaire : "Une première mi-temps terrible, du football en pantoufles. Beaucoup mieux en deuxième : plus brillant, un bon ballon pour Dybala et quasiment un but sauvé par Chancellor."

Le journaliste du Corriere dello Sport, qui a mis 5/10 à Rabiot, a lui été déçu par la prestation technique du Français et lui fait porter, un poil injustement, la responsabilité du but de Brescia, estimant qu'il a mal lu la course de Bisoli dans le dos de Donnarumma, permettant à ce dernier de marquer (Rabiot était surtout en retard, comme ses coéquipiers).

"Rabiot peut faire beaucoup mieux"

Après la rencontre, remportée 2-1 par la Juventus, Maurizio Sarri a lui tenu à rappeler que son joueur n'avait plus démarré de match officiel depuis décembre dernier avec le PSG : "Il était assez bien, surtout si l'on prend en compte le fait qu'il n'a pas joué un match avec trois points en jeu depuis une longue période", a ainsi confié le coach turinois dans des propos traduits par Eurosport.

Le coach turinois a toutefois ajouté qu'il attendait plus de son joueur à l'avenir : "C'est un garçon avec beaucoup de potentiel, qui peut faire beaucoup mieux. On va se satisfaire de ce qu'on a vu ce soir, mais à l'avenir on attendra plus de lui, car nous sommes certains qu'il peut nous le donner."