Albanie-France : vers un onze révolutionnaire pour Deschamps ?

Albanie-France : vers un onze révolutionnaire pour Deschamps ?

Didier Deschamps a travaillé une défense à trois ce samedi à Tirana à la veille d'affronter l'Albanie. Une manière de brouiller les pistes ?

Et si le très conservateur Didier Deschamps tentait un coup tactique dimanche soir en Albanie ? Samedi soir, le sélectionneur tricolore a en tout cas testé une défense à trois lors de sa dernière mise en place tactique selon l'ensemble de la presse française, qui ne se rejoint en revanche pas trop sur le reste de l'animation tricolore.

RMC explique ainsi que Deschamps a travaillé avec Griezmann en soutien de Ben Yedder et avec un Mbappé en position un peu plus reculée à gauche, dans un système avec un milieu Tolisso-Sissoko. Mbappé en relayeur gauche ? Vraiment ? Pour Le Parisien, Griezmann était en soutien du duo Mbappé-Ben Yedder, ce qui semble pour le coup beaucoup plus crédible

Dans ce onze testé à l'entraînement, on retrouvait en tout cas les habituels titulaires Varane et Lenglet, ainsi que Kimpembe, placé en libéro par RMC dans sa compo probable, en stoppeur gauche par Le Parisien (plus probable là aussi). Benjamin Mendy était lui positionné en piston gauche à la place de Lucas Digne avec Léo Dubois à droite à la place de Benjamin Pavard.

Pas de N'Golo Kanté en revanche au milieu, ni d'Olivier Giroud en pointe. Kingsley Coman est lui forfait et déjà rentré à Munich. Ainsi, si Deschamps alignait cette équipe face à l'Albanie, elle pourrait ressembler à ça :

Mandanda - Varane, Lenglet, Kimpembe - Dubois, Sissoko, Tolisso, Mendy - Ben Yedder, Griezmann, Mbappé

Mais comme l'a rappelé L'Equipe, Deschamps n'a jamais osé une telle tactique depuis qu'il est sélectionneur des Bleus. Alors que son équipe joue la première place de son groupe, va-t-il vraiment lancer un système qu'il n'a jamais utilisé et qu'il n'a visiblement travaillé qu'une fois ? Cela semble très peu probable et il ne serait pas surprenant de voir un onze plus classique.