Livescore Transferts France Étranger Coupes d'Europe International

PSG-OL (2-1) : Aulas ne digère pas le penalty de Neymar

aulas-ol-parc-psg
Publié le 20/09 par Fabien Borne Icon Sport

Fier de la prestation de son OL, battu 2-1 par le PSG dimanche soir, Jean-Michel Aulas n'a pas digéré l'égalisation de Neymar sur penalty, estimant qu'il n'y avait pas faute de Malo Gusto sur le Brésilien et que la VAR aurait dû intervenir.

Le tournant du match. Alors que l'OL avait ouvert le score douze minutes plus tôt et était bien dans son match, Neymar s'est écroulé dans la surface après un duel avec Malo Gusto, auteur jusque-là d'une grosse prestation. Clément Turpin a sifflé penalty et le Brésilien s'est fait justice lui-même en égalisant. Un penalty qui a fait beaucoup jaser pendant et après le match, surtout côté lyonnais.

"Le penalty est une aberration, a ainsi pesté Jean-Michel Aulas au micro d'OL TV. Monsieur Turpin a fait un excellent match, il faut le reconnaître, mais la VAR aurait dû intervenir. On investi dans des proportions très intéressantes et très importantes dans la VAR, donc je veux entendre Monsieur Garibian (directeur technique de l'arbitrage) car s'il ne prend pas la parole pour dire qu'il y a eu erreur, on se trouve alors dans une situation de non-droit et ce n'est pas l'esprit du football. C'est une décision anormale."

"C'est une faute de Neymar"

Un jour après, le président lyonnais ne décolère pas : "Il est temps pour l’arbitrage du foot de faire sa révolution, d’être transparent : la seule solution est d’avoir comme au rugby des arbitres avec micro ouvert, tout comme les échanges VAR. Pourquoi refuser de voir la double faute de Neymar qui entraîne la chûte de M Gusto ?", a tweeté le président lyonnais.

En conférence de presse d'après-match, Peter Bosz l'avait aussi mauvaise contre la VAR : "Ce n'est pas du tout une faute de Malo. C'est une faute de Neymar, qui a mis la main sur son dos et Malo ne peut rien faire là. La première faute, c'est Neymar qui l'a fait, donc ce n'était pas du tout un penalty. Je comprends que l'arbitre ne puisse pas le voir, mais la VAR qui a toutes les images... c'est une erreur."