Livescore Transferts France Étranger Coupes d'Europe International

Milik, Laborde, départs : le point mercato de Villas-Boas

villas-boas-sourire-conf-om
Publié le 04/01 par Fabien Borne Icon Sport

André Villas-Boas était en conférence de presse ce lundi, à deux jours du match OM-Montpellier, et l'entraîneur portugais a beaucoup été interrogé sur le mercato de son club et notamment sa quête d'un avant-centre.

Si le mercato d'hiver s'annonce calme en raison du contexte économique, l'OM anime l'actualité transferts depuis plusieurs jours avec de nombreux joueurs annoncés dans le viseur du club phocéen. Et le nom qui revient le plus est celui d'Arkadiusz Milik, qui ne joue plus à Naples et arrive en fin de contrat en juin prochain.

"On est sur beaucoup de dossiers comme vous le savez, à cause de ce qu'on a pas fait lors du dernier mercato, a répondu AVB à une question portant sur le buteur polonais. Oui, c'est une position qu'on cherche à renforcer. Il n'est pas l'unique option, mais c'est peut-être la plus difficile à réaliser car c'est un joueur important. On va reparler avec le propriétaire pour voir ce qu'on peut faire sur ce mercato de janvier."

Rien d'avancé pour Milik selon AVB

Relancé sur Milik, Villas-Boas a fait comprendre que le dossier n'était pas très avancé : "On a démontré un intérêt, qui est malheureusement sorti dans la presse italienne, mais on n'est pas en conversation avancée, ni avec le club ni avec le joueur. On continue à chercher et à travailler sur les autres dossiers concernant l'attaquant et on va voir ce qu'on peut faire."

L'autre nom à être sorti dans la presse est celui de Gaëtan Laborde, que l'OM va croiser mercredi soir : "Est-ce que Laborde m'intéresse ? Ce n'est pas trop juste de parler de lui avant le match de mercredi, a souligné Villas-Boas. Il a un coût élevé, je ne pense pas qu'on puisse le faire, ce mercato sera plus lié aux prêts qu'aux investissements."

Enfin, Villas-Boas a assuré qu'aucun de ses joueurs ne lui avait fait part d'une quelconque envie de départ ou proposition d'un autre club et a confirmé que l'OM cherchait à se renforcer "sur d'autres postes" que celui d'avant-centre. L'OM aimerait notamment enrôler un latéral droit et a été associé à Fabien Centonze.