Transferts France Étranger Coupes d'Europe International

Mediapro veut une ristourne comprise entre 170 et 200 M€

roures-mediapro-conf-new
Publié à 06/11 par Fabien Borne Icon Sport

Mediapro espère toujours pouvoir trouver un accord avec la Ligue pour faire baisser le montant de ses droits de diffusion de la Ligue 1 et de la Ligue 2 pour cette saison. Selon L'Equipe, le groupe sino-espagnol espère une ristourne d'environ 25%.

Placé sous la protection du tribunal de commerce de Nanterre pour tenter d'obtenir un arrangement judiciaire, Mediapro négocie avec la LFP via un conciliateur, Marc Sénéchal, qui espère trouver une solution rapidement pour sauver le football français. Dans son édition du jour, L'Equipe nous apprend que ce dernier aimerait concilier les deux parties au plus tard le 7 décembre.

On apprend aussi dans L'Equipe les deux options envisagées par Mediapro. La première, une ristourne de la facture pour cette saison. Cette dernière s'élève à 814 millions d'euros et Mediapro aimerait gratter entre 170 et 200 millions d'euros, soit quasiment 25% du montant total. Une réduction qui, si elle était accordée par la Ligue, pourrait pousser les autres diffuseurs (Canal +, beIN Sports et Free) à demander un geste similaire de la part de la Ligue.

Un contrat allongé de deux ans ?

Dans le cas où la Ligue et son président Vincent Labrune resteraient fermés à pareille ristourne, Mediapro penserait a étirer son contrat de deux années supplémentaires, soit jusqu'en 2026, au même tarif que négocié en 2018. Une demande qui nécessiterait un "changement législatif" selon L'Equipe et semble compliqué sur le papier.

En attendant, Mediapro n'a toujours pas payé sa traite d'octobre correspondant à 172 millions d'euros et la Ligue a souscrit à un emprunt pour payer les clubs. Le 5 décembre, un nouveau paiement de 172 M€ est dû par le diffuseur, mais Mediapro a déjà fait savoir qu'il ne comptait pas payer tant que la procédure de conciliation était en cours. La LFP a donc prévu un autre prêt.