Livescores Transferts France Étranger Coupes d'Europe International
20:00
Logo de l'équipe : LOSC
Lil
1 - 0
PSG
Logo de l'équipe : Paris Saint-Germain
Voir plus

Manchester City-Chelsea (0-1) : les tops et flops de la rencontre

Havertz-Werner-LDC
Publié le 29/05 par Maxence Venot Icon Sport

A Porto, Chelsea a remporté sa deuxième Ligue des champions de son histoire en battant Manchester City (0-1) grâce à un but de Kai Havertz. Retrouvez nos tops et flops de cette rencontre.

Les tops

Le premier but d’Havertz en LDC

Titularisé aux côtés de Mason Mount et Timo Werner en attaque, Kai Havertz a choisi son soir pour inscrire son premier but en Ligue des champions. Peu avant la pause, l’international allemand a profité d’un espace laissé par la défense de Manchester City pour partir dans son dos. Bien servi par Mount en profondeur, le numéro 29 a su dribbler Ederson et pousser le ballon dans le but vide. Son seul tir du match. Havertz a également fait deux passes clés.

La patte de Mount

Mason Mount a déjà montré sa qualité de passes à plusieurs reprises cette saison et l’a confirmé ce soir. Auteur de trois passes clés, l’international anglais a surtout distillé un bonbon pour Kai Havertz sur le seul but de la rencontre dans le bon tempo et avec la puissance nécessaire. En plus de cela, Mount termine avec 96% de passes réussies (co-meilleur total de la rencontre avec Stones) et seulement quatre petits ballons perdus.

Kanté, l'homme du match

« Je ne sais pas quoi dire, il est énorme » a expliqué Olivier Giroud à l’issue de la rencontre au micro de RMC au sujet de Ngolo Kanté. Déjà élu homme du match lors des deux demi-finales de Chelsea contre le Real Madrid, le Tricolore a encore été un véritable poison pour ses adversaires du soir et a de nouveau reçu cette récompense. Jouissant d’une composition de Manchester City sans milieu récupérateur, l’international français s’est littéralement baladé au cœur du jeu. Défensivement, le milieu des Blues a récupéré dix ballons (meilleur total de la rencontre) dont un magnifique dans les pieds de Kevin De Bruyne (52e). Offensivement, le natif de Paris a su remonter le terrain avec le ballon et le lâcher au bon moment. Kanté termine d’ailleurs avec une passe clé.

Le retour du public en LDC

Pour cette finale, près de 16 000 spectateurs dont 12 000 supporters (6 000 de chaque club) ont pu assister à cette 66ème édition de la Ligue des champions dans l’Estadio Do Dragao de Porto et l’ambiance était au rendez-vous. Du coup d’envoi à la fin de la rencontre, les fans anglais ayant fait le déplacement ont donné de la voix, pour le plus grand plaisir des joueurs, mais aussi des téléspectateurs pour un tel événement.

Les flops

Le manque de finition de Werner

Même s’ils ont remporté la Ligue des champions ce soir, les Blues auraient pu avoir des regrets. En première période, Timo Werner a eu trois actions franches mais n’est pas parvenu à les mettre au fond. Juste avant le quart d’heure de jeu, l’attaquant allemand, servi dans la surface, a raté son plat du pied face à Ederson. Son tir, trop mou, était imprécis et quasiment sur le portier brésilien, qui n’a pas eu de difficulté à capter le ballon. Inacceptable dans une rencontre telle qu’une finale de Ligue des champions.

La composition de Guardiola

Les qualités de Pep Guardiola, on les connaît déjà tous. Les failles, également. Pour sa troisième finale de Ligue des champions, le technicien espagnol s’est encore mis en difficulté tout seul. Alors que son équipe a très bien marché cette saison sur le plan national et européen, le natif de Santpedor a décidé de la remodeler ce soir en jouant sans milieu récupérateur en installant Rodri et Fernandinho sur le banc. Les Blues ont su en profiter et sont parvenus, assez facilement, à casser des lignes via des passes ou des remontées de balle. Ce soir, le génie tactique a été Thomas Tuchel.

Le manque de créativité de Mahrez

Triple buteur contre le Paris Saint-Germain lors de la double confrontation en demi-finale, Riyad Mahrez a été transparent ce soir. Bien muselé par les Blues, l’international algérien n’a pas réussi à faire le show comme il en a l’habitude. L’ancien joueur de Leicester termine d’ailleurs la rencontre avec un seul tir non-cadré et zéro centre réussi sur quatre. Une soirée à oublier pour Mahrez.