Manchester City a proposé une nouvelle idée pour la fin du mercato anglais

Manchester City a proposé une nouvelle idée pour la fin du mercato anglais

Depuis deux ans maintenant, les clubs de Premier League terminent leur mercato juste avant le coup d'envoi de la saison anglaise, mi-août. Une initiative louée au départ, mais qui divise désormais puisque les autres pays européens ne font pas pareil et peuvent recruter jusqu'à fin août. Pour satisfaire tout le monde, Manchester City a eu une idée.

Le plus simple et le plus éthique serait sans doute que tous les pays européens décident de mettre fin au mercato avant le coup d'envoi de leur saison. Les Anglais pensaient avoir lancé le mouvement en mettant en place cette initiative il y a deux ans, mais à part l'Italie la saison passée (et non cet été), aucun autre pays européen n'a suivi.

Du coup, les Anglais se retrouvent un peu comme les dindons de la farce car ils mettent fin à leur mercato (dans le sens des arrivées) au 8 août quand leurs rivaux européens peuvent eux se renforcer jusqu'au 2 septembre, avec d'ailleurs la possibilité de récupérer des joueurs évoluant en Premier League. Au final, aucun gros club étranger n'a piqué de joueur titulaire à des clubs anglais entre le 8 août et le 2 septembre cet année, mais certains clubs anglais estiment quand même que ce décalage rend la Premier League vulnérable par rapport à ses rivaux européens.

Les Anglais pourraient recruter jusqu'à fin août à l'étranger

C'est le cas notamment de Manchester City, qui a fait une proposition ce jeudi aux autres clubs de l'élite anglaise pour tenter de remédier à ce problème. L'idée serait ainsi que les clubs anglais ne puissent pas recruter d'autres joueurs en Angleterre après le coup d'envoi de la saison de Premier League, comme actuellement, tout en ayant la possibilité de recruter des joueurs à l'étranger jusqu'à la fermeture du marché fin août ou début septembre.

Une proposition qui aurait été bien accueillie par les autres clubs selon le tabloïd anglais, qui précise que 11 clubs sur 20 doivent accepter cette requête pour qu'elle puisse être mise en place. Une nouvelle réunion devrait avoir lieu en novembre prochain pour rediscuter du sujet et un vote final pourrait intervenir en février selon cette même source.