Rumeurs
Officiel

L1 : le terrible aveu d'impuissance de Labrune

labrune
Publié le par Paul Bourret

Vincent Labrune, le président de la Ligue de Football Professionnel (LFP), a été contraint de revoir drastiquement ses exigences concernant les droits télévisés de la Ligue 1 pour la période 2024-2029.

Initialement, le dirigeant de la LFP Vincent Labrune visait un contrat d'un milliard d'euros pour les droits TV de la Ligue, mais face aux refus des diffuseurs comme Canal+, beIN Sports, DAZN et Amazon Prime, il a dû se résoudre à revoir ses ambitions à la baisse.


Selon les informations de l'Équipe, la LFP estimerait désormais la valeur des droits nationaux de la Ligue 1 à seulement 500 millions d'euros par an. Une baisse de moitié par rapport aux attentes initiales de Vincent Labrune. Malgré les droits internationaux qui pourraient rapporter entre 150 et 170 millions d'euros supplémentaires, les clubs seraient bien loin des 800 millions d'euros reversés jusqu'ici...


Aulas préconise la "sécurité" avec Canal+ 


Face à cette situation, la LFP envisage sérieusement son « plan B », à savoir la création d'une chaîne 100 % dédiée à la Ligue 1, qui serait distribuée par les fournisseurs d'accès à Internet comme Bouygues, Free, SFR ou Orange.


Jean-Michel Aulas, vice-président de la FFF et ancien président de l'OL, suit de près ce dossier. Il préconise une solution plus sûre en trouvant un accord avec Canal+ et beIN Sports : "Je préconise la sécurité par rapport à l'ambition. Je l'ai dit au comex, je pense qu'il faut probablement faire une analyse la plus juste possible entre la prise de risques et la valeur relative. Si en prenant tous les risques, on essaie d'approcher les 700 millions d'euros, le chiffre évoqué par la Ligue, on risque d'avoir beaucoup moins et de ne pas être prêts" a-t-il prévenu. "Mon sentiment est qu'une discussion les yeux dans les yeux avec Maxime Saada (président de Canal+), voire Vincent Bolloré (patron de Vivendi, la maison mère de Canal+) est souhaitable." La décision finale dans cette affaire commerciale ne devrait plus trop tarder.


Supporter de l'Olympique lyonnais, en attente d'un titre depuis le 28 avril 2012. J'ai eu l'immense bonheur d'avoir pu voir jouer Lionel Messi, Cristiano Ronaldo et Maxwel Cornet.

Photo de Paul Bourret