Courtisé par l'OM, Lecomte se voit "à un gros tournant" de sa carrière

Courtisé par l'OM, Lecomte se voit "à un gros tournant" de sa carrière

Considéré comme l'un des meilleurs gardiens de Ligue 1, Benjamin Lecomte se voit à un tournant de sa carrière. A 28 ans, le portier montpelliérain veut découvrir l'Europe et n'exclut pas de partir cet été s'il n'y parvient pas avec le MHSC, lui qui plaît notamment à l'OM.

Prolongé jusqu'en 2023 à Montpellier, Benjamin Lecomte ne sait pas encore de quoi son avenir sera fait. A court terme, le portier du MHSC a les idées claires, accrocher cette sixième place synonyme d'Europe. Une sixième place qui est désormais la propriété de Reims, qui compte 4 points de plus que les Héraultais.

"Je l'ai déjà dit, je le redis : oui, j'ai envie de jouer l'Europe, ça me fait rêver depuis tout petit. Aujourd'hui, je veux me battre pour la décrocher avec Montpellier. On verra en fin de saison si c'est possible ou non. Ce sera à moi de voir, alors, ce que je souhaite faire. Je prendrai des décisions le moment venu. On est encore dans la course et je me focaliste sur cet objectif", confie-t-il dans un entretien au Midi-Libre

"Cet été, il ne faudra pas que je me loupe"

S'il assure que son souhait numéro un est de jouer l'Europe à Montpellier, Lecomte ne cache pas qu'il pourrait aller voir ailleurs cet été dans le cas contraire : "Oui, il y aura une réflexion en fin de saison, obligatoirement, parce que je suis à un moment charnière de ma carrière. Je ne vais dire que je n'ai plus le temps mais, oui, le temps presse. Je vais avoir 28 ans, les carrières sont courtes, ça peut s'arrêter très rapidement. J'aspire à connaître des choses. Cet été, il ne faudra pas que je me loupe."

Et s'il venait à décidé de quitter Montpellier, Lecomte a-t-il une préférence pour l'étranger, lui que l'on annonce surtout dans le viseur de l'OM pour sucéder à Mandanda ? "Sincèrement, je ne sais pas. Et pour tout vous dire, je n'ai reçu aucune offre. Aucune. Ce que je souhaite, c'est vivre quelque chose dans ma carrière qui va compter. Que ce soit ici, ailleurs en France ou à l'étranger, je n'en sais rien. J'ai des objectifs et je suis à un point charnière de ma carrière."

Lecomte est en tout cas persuadé qu'en cas de belle offre, ses dirigeants ne lui mettront pas de bâtons dans les roues, eux qui réclameraient environ 15 millions selon L'Equipe : "On se comprend parce que Laurent (Nicollin) est une personne ambitieuse, comme moi. Il sait mes attentes. S'il y a de bonnes choses qui s'ouvrent pour moi, Laurent sera content aussi d'avoir été l'un des acteurs majeures de mon parcours (...) Je sais que cet été, ça va être un gros tournant pour moi."

L'OM doit-il investir 15 M€ sur Lecomte l'été prochain ?