Bruges-PSG (0-5) : les notes des Parisiens

Bruges-PSG (0-5) : les notes des Parisiens

Porté par un grand Di Maria et un Mbappé redoutable, le PSG a écrabouillé le Club Bruges (5-0) et fait un grand pas vers la qualification pour les 8es de finale de la Ligue des champions. Découvrez ci-dessous nos notes du match des Parisiens.

Navas (6) : Une petite frayeur en première mi-temps sur un dégagement contré par De Ketelaere et sinon pas grand-chose à se mettre sous la dent. Il a été bien inspiré sur un centre belge contré à la 53e et a bien jailli pour sortir à la 66e. Une soirée tranquille pour lui.

Meunier (4) : Pour son retour à Bruges, le latéral droit parisien n'a pas vraiment brillé. Offensivement, il n'a quasiment rien apporté et a souvent été en difficulté défensivement. Averti à la 85e pour un tacle en retard sur Openda, il sort sur blessure à la 89e après une douleur musculaire sur l'une de ses rares montées. Sorti sous les applaudissements de son ancien public.

Thiago Silva (7) : Le capitaine brésilien a encore tenu son rang. Il s'offre une avant-dernière passe splendide sur le premier but du match d'Icardi. Il a ensuite fait parler son autorité dans les duels, au sol comme aériens, et sa science du placement. Dans la lignée de son début de saison.

Kimpembe (6) : Rarement mis en difficulté, il a lui aussi livré une prestation solide et fait apprécier sa qualité dans la relance.

Bernat (4) : Le latéral gauche espagnol a souvent été pris dans son dos et a eu du mal face à la vivacité de Diatta. Il a perdu aussi beaucoup de ballons bêtement et a très peu apporté offensivement. A fini le match dans un rôle de milieu relayeur gauche quand le PSG est passé en 5-3-2 et a été plutôt intéressant. Il est d’ailleurs dans le coup sur le 2e but du soir de Mbappé.

Herrera (7) : Beaucoup de ballons grattés, de fautes récoltées à l'expérience. Il glisse aussi un bon ballon, in extremis, à Kylian Mbappé au départ de l'action qui amène le premier but du soir du Français. Il est sorti sur blessure à la 72e, touché aux adducteurs. Remplacé par Abdou Diallo (non noté), qui s’est placé à gauche dans le 5-3-2 et a tenté plusieurs fois de jouer vers l'avant.

Marquinhos (6) : Quelques passes ratées plein axe, mais aussi une passe en profondeur lumineuse pour Icardi à la 51e minute. A été un peu moins dominant que lors de ses premières sorties en Ligue des champions.

Verratti (7) : Il en fait parfois trop et ne lâche pas assez vite sa balle, mais techniquement, c'est encore un match de très haut niveau du milieu italien, qui a lui aussi gratté beaucoup de ballons et a été celui qui a le plus créé parmi les milieux parisiens. A pris son petit carton jaune à la 73e minute pour un tacle en retard.

Di Maria (9) : Encore un match exceptionnel de l'Argentin. Il offre un caviar à Icardi sur l'ouverture du score parisienne après un superbe contrôle de la tête et une passe extérieure dont il a le secret. Il aurait pu tuer le match à la 15e mais n'a pas cadré sa frappe. Il est passé à gauche à l'entrée de Mbappé à la 52e et a terminé très fort le match avec un centre détourné par Mignolet sur la tête de Mbappé (62e). L'Argentin récupère ensuite le ballon qui permet à Mbappé d'offrir un deuxième but à Icardi. Il glisse ensuite deux passes décisives à Mbappé avec encore un extérieur pied gauche génial (79e, 83e). Bref, il a été partout ce soir.

Icardi (7) : Il ne touche pas 50 ballons dans le match, mais Icardi a ajouté deux nouveaux buts à sa collection parisienne. D'abord d'un joli geste du pied droit sur une passe de Di Maria, puis du gauche après un centre de Mbappé. Aurait aussi pu s'offrir un doublé plus tôt après une belle passe de Marquinhos. Remplacé par Leandro Paredes (non noté) à la 65e.

Choupo-Moting (3) : Une très belle ouverture pour Di Maria à la 15e minute, puis beaucoup de déchets et peu d'influence dans le jeu de son équipe. Remplacé par Kylian Mbappé (9) à la 52e minute. Le champion du monde français s'est placé sur l'aile droite et a encore été décisif. Il marque de la tête à la 61e minute puis se mue en passeur deux minutes plus tard pour Icardi d'un bon centre du gauche, son mauvais pied. Il a ensuite fini le match dans l'axe à la sortie d'Icardi et s'est offert un doublé puis un triplé sur deux caviars de Di Maria. Trois buts et une passe décisive en 38 minutes, what else ?