Livescores Transferts France Étranger Coupes d'Europe International

AS Roma : le sprint mythique de Mourinho pour sa 1000e sur un banc

mourinho-roma-joueurs
Publié le 13/09 par Fabien Borne Icon Sport

L'AS Roma s'est imposée 2-1 dimanche soir face à Sassuolo grâce à un but de Stephan El Shaarawy dans les arrêts de jeu. Un but qui a fait chavirer de bonheur Jose Mourinho, qui dirigeait le 1000e match de sa carrière et a tapé un sprint jusqu'à la Curva Sud pour sauter dans les bras de ses joueurs.

L'AS Roma a vécu une soirée riche en émotions dimanche face à Sassuolo. La Louve s'est imposée 2-1 dans les arrêts de jeu au terme d'un match spectaculaire et très animé, avec des occasions de chaque côté et même un but refusé à Gianluca Scamacca quelques minutes seulement après le but libérateur de Stephan El Shaarawy à la 91e. La Louve enchaîne un troisième succès de rang en Serie A et pointe en tête du classement après trois journées, à égalité avec l'AC Milan et Naples. 

Mais ce match était spécial pour Jose Mourinho, qui dirigeait-là son 1000e match en tant qu'entraîneur numéro 1 et visait une 638e victoire. "J'ai menti aux gens pendant la semaine en leur disant que ce n'était pas un match spécial. J'essayais peut-être de me convaincre moi-même. Mais en fait, c'était le cas : ce match avait une signification vraiment spéciale pour moi. Et je suis sûr que je m'en souviendrai toute ma vie."

"J'ai couru comme un enfant"

Comme un soir de mars 2004 à Old Trafford, quand son Porto avait arraché en toute fin de match son billet pour la finale de la Ligue des champions grâce à un but de Costinha, Mourinho a tapé un sprint légendaire après le but décisif d'El Shaarawy. Et a rejoint ses joueurs en bas de la Curva Sud dans une ambiance de folier. De quoi replonger le Special One dans son enfance.

"Aujourd'hui, je n'avais pas 58 ans, mais 10, 12 ou 14 ans, comme quand on commence à rêver d'une carrière dans le football, a lâché Mourinho après le match. J'ai couru comme un enfant. Et je me suis excusé auprès de l'entraîneur de Sassuolo, Alessio Dionisi, pour cela. Je l'ai félicité ainsi que ses joueurs : ils ont joué brillamment."