Chargé de mission auprès du président du Stade Rennais, Mikaël Silvestre a relancé ce samedi la possibilité d’une arrivée en Bretagne du Norvégien du Real Madrid Martin Ødegaard. 

« Malgré la volonté des deux clubs à engager un prêt d’un an pour Martin, en étudiant bien la question, les deux parties ont préféré ne pas poursuivre. En effet, il y avait une possibilité que le joueur ne soit pas qualifié et pour le Stade Rennais et pour le Real Madrid. » Le 22 août dernier, Silvestre justifiait dans les colonnes de Ouest-France la non-venue du prometteur milieu offensif gaucher du Real Madrid, tout proche de rejoindre la Bretagne en prêt.

Ødegaard majeur en décembre

Trois mois plus tard, la donne pourrait avoir changé : « Le dossier n’est pas abandonné. On verra en janvier où se situer et où lui se situe avec le Real Madrid. » a ainsi confié Silvestre au sujet d’Ødegaard ce samedi dans les colonnes de Ouest-France. L’été dernier, l’âge du jeune homme (17 ans) avait en effet invité le service juridique de Rennes à la prudence, en raison des règlements de la FIFA sur les joueurs mineurs. Une prudence qui n’aura plus lieu d’être en janvier puisque le jeune milieu offensif norvégien fêtera ses 18 ans le 17 décembre prochain.

Cette saison, le jeune Ødegaard n’a toujours pas joué sous les ordres de Zidane en match officiel. Il a disputé 7 matches avec l’équipe réserve, le Castilla, pour un but marqué. Il a aussi récemment inscrit un doublé avec les U21 norvégiens, n’ayant pas été convoqué en A.

Silvestre se paye Osvaldo

Cet été, Rennes avait aussi été tout proche de signer le sulfureux buteur italo-argentin Pablo Daniel Osvaldo. L’opération était même bouclée selon Ouest-France, mais Christian Gourcuff s’était finalement opposé à cette arrivée. « Que fait Osvaldo maintenant ? De la musique, c’est ça ? » s’est amusé Silvestre lors de son entretien accordé aujourd’hui à Ouest-France. Âgé de 30 ans, l’ancien buteur de Boca et de la Roma notamment a en effet arrêté sa carrière de footballeur pour se consacrer à la musique.